Comment répondre à la question sur la prétention salariale ?

Grâce à votre CV et votre lettre de motivation, vous avez réussi à convaincre le recruteur de vous rencontrer. Reste à préparer l'entretien pour arriver plus confiant le jour J. Parmi les sujets à aborder figure la prétention salariale.

Créez votre CV en 15 minutes

Notre collection gratuite de modèles de lettres de motivation conçus par des experts vous aidera à vous démarquer et à faire un pas de plus vers l'emploi de vos rêves.

Créez votre CV
Table des matières
Table des matières

Créez votre CV en 15 minutes

Notre collection gratuite de modèles de lettres de motivation conçus par des experts vous aidera à vous démarquer et à faire un pas de plus vers l'emploi de vos rêves.

Créez votre CV

"Quelles sont vos prétentions salariales ?" La fameuse question que tout candidat confirmé ou débutant redoute lors de l'entretien d'embauche. Et pourtant, il existe des techniques infaillibles pour y répondre et en tirer le meilleur profit tout en restant dans le budget de l'entreprise.

Dans cet article, nous vous dévoilons de nombreux conseils pour répondre à la question sur le salaire lors d'un entretien. Découvrez également comment indiquer les prétentions salariales sur une lettre de motivation.

Définition de la prétention salariale

On peut définir la prétention salariale d'un candidat comme étant la rémunération qu'il souhaite revendiquer.

À l'instar de la motivation, le diplôme et l'expérience du candidat, les prétentions salariales constituent un critère important dans le processus de recrutement. Voilà pourquoi tout candidat se présentant à un entretien devrait s'attendre à la question sur le salaire.

💡 Note : Sachez qu'il est également possible d'évoquer les prétentions salariales dans la lettre de motivation . Nous y reviendrons plus en détail un peu plus bas dans cet article.

Quel est le moment idéal pour parler de la rémunération en entretien d'embauche ?

En général, c'est le recruteur qui évoque le sujet sur le salaire en premier. Soit il vous pose la question "Quelles sont vos prétentions salariales ? ", soit il vous fait une proposition. Vous pourrez ensuite accepter la rémunération qui vous est proposée ou bien la négocier à la hausse si celle-ci ne correspond pas à vos attentes.

Dans le cas où le responsable du recrutement n'aborderait pas la question sur les salaires, il va sûrement vous demandez à la fin de l'entretien "Avez-vous des questions ?". Et c'est le moment le plus opportun pour parler d'argent.

Pourquoi est-il important de bien préparer la réponse à la question sur les prétentions salariales ?

Pour diminuer le stress et avoir confiance en soi en entretien , mieux vaut faire une bonne préparation. Entre autres, vous devriez préparer les réponses à toutes les éventuelles questions : "Pourquoi notre entreprise ?", "Pourquoi ce poste ?", "Parlez-moi de vos qualités et de vos défauts", "Pourquoi vous et pas un autre ?"... "Quelles sont vos prétentions salariales".

Étant donné que les prétentions salariales figurent parmi les critères majeurs des recruteurs, il convient de trouver la bonne formule pour justifier que l'on mérite un tel ou tel salaire . Et celle-là ne s'invente pas le jour de l'entretien. Plusieurs paramètres sont à considérer pour déterminer votre salaire. 👇


comment repondre a la question sur la pretention salariale

Quels critères prendre en compte pour définir son salaire ?

Gardez en tête que pour le recruteur, qu'il soit chef d'entreprise ou cabinet de recrutement (Robert Half, Aspen RH, Lincoln…), le profil idéal serait celui qui répond aux exigences du poste.

Dans cette optique, voici les principaux paramètres à prendre en considération pour évaluer vos prétentions salariales :

La taille de la société

La rémunération que vous souhaitez réclamer pour un poste doit être proportionnelle à la taille de l'entreprise à laquelle vous candidatez. Notez que les salaires constituent l'une des charges les plus élevées pour un employeur. Il paraît donc évident qu'une grosse entreprise sera prête à vous proposer un salaire plus alléchant qu'une PME.

📌 Note : Les renseignements au préalable sur l'entreprise qui vous embauche vous permettront de mieux appréhender votre négociation salariale.

La situation géographique de l'entreprise

Un autre facteur influençant les salaires : la localisation de l'entreprise. En effet, le salaire diffère d'une région à l’autre . En raison de la différence du coût de la vie entre les régions en France, les salariés qui travaillent dans la capitale gagnent plus que ceux en province. Ces derniers touchent en moyenne 20% de moins que les salariés en région parisienne.

Le niveau d'expérience

Au moment de faire l'estimation de votre salaire, considérez également votre parcours professionnel. En effet, un candidat qui vient de décrocher son diplôme ne peut pas revendiquer la même rémunération qu'un autre doté de plusieurs années d'expérience.

Le diplôme et la formation

La règle est simple : la rémunération augmente avec le niveau de diplôme. D'une manière générale, les candidats sans diplôme gagnent moins que ceux titulaires d'une licence ou d'un master.

Par ailleurs, les candidats sortant des écoles prestigieuses (ENS de Lyon, Université Paris-Saclay, Paris Sciences & Lettres, etc.) peuvent aussi prétendre à un salaire généreux.


comment repondre a la question sur la pretention salariale

La difficulté de recrutement sur le marché du travail

Le salaire peut également varier en fonction de la difficulté du recrutement. En effet, vous pouvez prétendre à un salaire élevé si votre secteur d'activité est touché par une pénurie de main-d'œuvre. C'est le cas notamment des métiers de charpentier (bois), vétérinaire, géomètre, couvreur ou encore tuyauteur (Source : enquête BMO de Pôle Emploi).

Les tendances salariales

Le dernier critère et non des moindres à prendre en compte est le tarif du marché. Connaître les salaires moyens correspondant à votre métier vous permettra de ne pas vous tromper dans vos prétentions salariales.

📌 Astuce : Pour suivre les tendances des prix sur le marché de l'emploi, nous vous conseillons de consulter des sites d'offres d'emploi ( Pôle emploi , RegionsJob ). Vous pouvez également vérifier du côté des simulateurs de salaires comme le site Apec pour avoir une estimation fiable du salaire de votre poste dans votre région.

Il vous est également possible de vous fier aux niveaux de salaire de vos camarades de promotion ayant déjà occupé le même poste pour lequel vous postulez.

Conseils pour répondre à la question sur les prétentions salariales

Voici quelques astuces pour bien répondre à la question "Quelles sont vos prétentions salariales ?"

Proposer une fourchette de salaire

L'idéal serait de donner une fourchette salariale surtout s'il s'agit d'un premier entretien. Cela vous permet de démontrer au recruteur que vous êtes prêt à négocier.

📌 Astuce : Le salaire bas que vous proposez doit correspondre à la rémunération que vous souhaitez pour le poste. Notez que les employeurs ont tendance à appliquer la fourchette basse.


Vous pouvez toutefois fixer un montant précis. Mais n'oubliez pas de terminer votre argumentation par une question laissant la discussion ouverte, par exemple "Qu'en pensez-vous ?" .


comment repondre a la question sur la pretention salariale

Mettre la barre au bon niveau (ni trop haut ni trop bas)

Dans la plupart des cas, l'employeur détermine préalablement le salaire à prévoir pour un nouveau poste. Ainsi, il y a fort à parier que le recruteur ne retiendra pas votre candidature si le montant que vous fixez dépasse largement le budget prévu pour le poste en question, et ce, même si votre profil correspond parfaitement à celui décrit dans l'annonce.

À l'inverse, annoncer un montant trop bas n'est pas conseillé. En aucun cas, vous ne devriez sous-estimer votre valeur. Si vous acceptez un salaire bien en dessous de vos compétences, cela pourrait être perçu par le recruteur comme étant un manque de confiance de votre part. Là aussi, votre chance d'être embauché se trouverait très minime.

"Quelles sont vos prétentions salariales ?" Les réponses à éviter

🛑 Erreur n°1 : "Je n'ai pas vraiment d'idée. Combien me proposez-vous ?"

Évitez de montrer au recruteur que vous n'avez pas préparé l'entretien d'embauche. Rappelez-vous que le salaire est un critère capital dans le processus de recrutement. N'hésitez pas donc à annoncer un chiffre ou une fourchette.

🛑 Erreur n°2 : "Je veux XXX euros annuels bruts." ou "Je demande XXX euros annuels bruts."

Ce genre de réponse pourrait amener le recruteur à penser que vous n'êtes pas du tout prêt à négocier. Vous devriez formuler votre réponse fermement et poliment.

⚠️ Attention : Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas systématiquement proposer une rémunération supérieure à 10% de son salaire actuel . Cette méthode n'est pas infaillible. En effet, il se peut que votre potentiel employeur vous propose d'autres avantages que votre ancien patron ne vous a pas donnés (13e mois, prime annuelle, chèques carburant offerts, véhicule et/ou appartement de fonction…). Dans ce cas, ce serait inapproprié de demander +10%.


Les meilleures formules parler de ses prétentions salariales lors d'un entretien

Voici quelques exemples de réponses à la question "Quelles sont vos prétentions salariales ?" :

  • "Compte tenu des responsabilités qui me seront confiées, un salaire de 30 000 euros annuels bruts me semble légitime. Qu'en pensez-vous ?"
  • "Vu que j'aurais besoin de me déplacer fréquemment pour ce poste, un salaire annuel brut compris entre 36 000 et 38 000 euros me semble approprié. Est-ce que j'aurais à ma disposition un véhicule de fonction ?"
  • "Je suis ouverte à toute négociation, mais je voudrais néanmoins rester dans la fourchette de 45 000 à 47 000 euros bruts annuels"
  • "Au vu de mes qualités et de mes compétences, j'estime qu'un salaire brut annuel compris entre 37 000 et 39 000 euros serait justifié"

Comment mentionner ses prétentions salariales dans une lettre de motivation ?

Notez tout d'abord que certains recruteurs ne demandent pas aux candidats de communiquer leurs prétentions salariales dans leur dossier de candidature. Dans ce cas, évitez d'évoquer votre prétention de salaire dans votre lettre de motivation. Attendez le jour de l'entretien pour en parler.


comment repondre a la question sur la pretention salariale

En revanche, si le recruteur le réclame explicitement dans l'annonce, n'oubliez pas de mettre en exergue le salaire que vous souhaitez dans votre lettre de motivation.

Où placer les prétentions salariales dans une lettre de motivation ? L'emplacement idéal se situe avant le dernier paragraphe, c'est-à-dire entre la phrase sur les compétences et la demande d'entretien.

Prétention salariale : les points clés à retenir

  • Informez-vous sur la taille de l'entreprise et sa localisation avant de vous rendre à l'entretien
  • Prenez en considération votre profil (formation, qualifications, expériences professionnelles) pour mieux définir votre salaire
  • Référez-vous aux tendances salariales sur le marché
  • Annoncer une fourchette salariale ou bien un montant précis suivi d'une question ouvrant la négociation
  • Ne visez ni trop haut ni trop bas
  • Formulez vos arguments avec politesse
  • N'oubliez pas d'indiquer vos prétentions salariales dans la lettre de motivation si le recruteur le demande explicitement

Créez votre CV avec les meilleurs modèles

Créez votre CV en 15 minutes

Notre collection gratuite de modèles de lettres de motivation conçus par des experts vous aidera à vous démarquer et à faire un pas de plus vers l'emploi de vos rêves.

Créez votre CV