Comment demander une augmentation de salaire ?

Une étude par Stepstone a établi que plusieurs personnes atteignent le maximum de leurs salaires à 52 ans. Le montant atteint s’élève en moyenne à 58 539 euros. Les travailleurs salariés n’obtiennent presque plus d’augmentation au-delà de ce seuil.
Comment demander une augmentation de salaire

Créez votre CV professionnel en 5 minutes

La paie peut même à diminuer après coup. Les personnes concernées réduisent en effet leur productivité ou aspirent à postes avec moins de responsabilités. Ce phénomène est décrit par les experts en dotation de personnel chez Robert Half comme le downshifting.

Les plus fortes hausses de salaire sont attribuées à des employés âgés de 30 à 40 ans. La plupart des fenêtres d’augmentation tendent à se fermer après la mi-cinquantaine. C’est pourquoi il est utile que vous commenciez dès maintenant à demander une augmentation. Plus la démarche est précoce, plus les sommes perçus à long terme seront élevés.

Au menu de cet article, vous allez découvrir :

  • La démarche pour se préparer à un entretien salarial
  • La technique pour mener des négociations d’ajustement salarial
  • Les règles pour écrire une lettre de demande d’augmentation
  • Un modèle de lettre de requête d’ajustement salarial
  • La bonne façon de réagir aux résultats de la négociation salariale

Comment se préparer à un entretien salarial ?

Toute augmentation salariale est précédée d’un entretien salarial. Il s’agit d’une discussion menée avec un responsable de l’entreprise et dont le sujet est une augmentation de salaire.

La préparation d’un entretien salarial tient en plusieurs étapes, à savoir :

  • La réalisation d’un bilan personnel
  • La définition du moment propice pour la négociation
  • Le choix de la personne à laquelle adresser la requête
  • Le calcul de l’augmentation à demander à l’employeur

Comment réaliser un bilan personnel pour l’entretien ?

Vous pouvez recueillir toute information utile à votre bilan personnel, posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’avez-vous accompli et obtenu jusqu’alors dans l’entreprise où vous travaillez ?
  • Quelle valeur ajoutée avez-vous apportée à l’entreprise concernée ?
  • Quels sont les avantages futurs de votre travail pour l’employeur ?
  • Quels objectifs et succès visez-vous dans votre futur au sein de sa structure ?

La clé pour demander une augmentation salariale est d’argumenter sur vos performances. Montrez que votre capacité mérite d’avoir une augmentation, ou des primes. L’idée n’est pas de prouver que vous soyez plus cher pour l’employeur. Ce dernier doit tirer profit de l’accord autant que vous.

Reprenez vos informations sous la forme d’un dossier de performance de 2 à 4 pages A4. Vous allez y transcrire des faits et des arguments validant l’augmentation salariale, tels que :

  • Les nouveaux clients que vous avez gagnés
  • Les projets que vous avez gérés avec succès
  • Les différents processus que vous avez améliorés
  • Les coûts que vous avez économisés à l’entreprise
  • Une formation professionnelle que vous avez suivie
  • Les tâches pour lesquels vous avez consacré beaucoup de temps
  • Vos objectifs pour l’année à venir
  • Les profits que l’entreprise peut tirer de vos efforts

La demande d’augmentation de salaire n’est pas un droit. Le montant salarial que vous percevez est purement basé sur votre capacité à négocier. Les employeurs peuvent certes définir des salaires individuellement, mais ils restent liés par une convention collective ou un accord d’entreprise. La requête d’un salaire plus élevé reste ainsi un sujet d’actualité si vous avez les bonnes données à la clé.

Quel est le moment propice pour négocier un salaire ?

Les ajustements salariaux ne doivent pas être trop fréquents. Chaque demande doit dans l’idéal être espacée d’une période de douze à vingt-quatre mois. Cela paraît légitime en sachant que la situation économique actuelle de l’entreprise doit aussi être prise en compte.

Si l’employeur supprime de nombreux emplois dans sa structure, il paraîtrait inopportun de lui demander 15 % d’augmentation salariale. L’ajustement salarial paraît aussi défavorable si les objectifs annuels de votre service n’ont pas été atteints.

Dans un scénario opposé, un redressement économique peut justifier l’augmentation de votre salaire. La requête est aussi légitime si vous avez surpassé vos objectifs annuels.

L’augmentation salariale est aussi une confirmation de vos performances passées. Les moments les plus propices à la requête d’un ajustement de votre paie sont ainsi :

  • L’expiration d’une période probatoire
  • L’entretien d’évaluation de l’employé
  • Le fait d’être promu au sein de l’entreprise
  • Un transfert de responsabilité
  • Un changement de statut de contrat

demander une augmentation

L’expiration d’une période probatoire

Une période probatoire est une période pendant laquelle un nouvel employé va prouver qu’il peut faire le travail qui lui est confié. Après échéance de cette période, l’employé peut solliciter une augmentation de salaire auprès de son employeur.

L’entretien d’évaluation de l’employé

Un entretien d’évaluation est un entretien annuel au cours duquel un superviseur va faire le point sur son employé. L’entretien sera l’occasion de discuter des performances, de la réalisation des objectifs et des projets de l’employé. Si l’entretien se passe bien, vous aurez de solides arguments pour obtenir une augmentation de rémunération.

Une promotion au sein de l’entreprise

La promotion est le phénomène par lequel un employé gravit des échelons dans la hiérarchie d’une entreprise. Le fait d’être promu implique souvent que l’employeur a tenu compte de votre grande efficacité dans le travail qui vous est confié. Cette efficacité mérite d’être récompensée de manière adéquate, et notamment par un ajustement salarial.

Un transfert de responsabilité

Le transfert signifie qu’un employé se voit confier de nouvelles tâches en interne. Cela peut aussi se traduire par le fait de changer de département ou de services au sein d’une même entreprise. Vous pouvez tenir compte d’un tel changement pour demander une augmentation de paie auprès de votre employeur.

Un changement de statut du contrat

Vous avez jusqu’à présent travaillé sous le statut d’un contrat à durée déterminée. Votre contrat de travail est en cours de conversion vers un statut indéterminé. Une telle conversion est favorable à la requête d’une augmentation de votre rémunération. Le passage du CDI à un CDD ouvre également la voie à une renégociation de votre paie.

Quelle personne faut-il approcher pour une augmentation salariale ?

Une augmentation de salaire est souvent demandée auprès des personnes suivantes :

  • Le superviseur direct
  • Le responsable des ressources humaines dans une entreprise
  • Le chef de votre équipe ou de votre service

La personne concernée doit essentiellement être autorisée à discuter d’une augmentation salariale avec vous. Un ajustement de paie ne doit toutefois jamais être négocié auprès du directeur général ou du propriétaire d’une entreprise.

💡 Conseils : Il importe peu que la requête soit acceptée ou rejetée le cas échéant. Le problème est que la discussion directe avec un propriétaire de l’entreprise va créer une tension durable dans vos relations avec celui-ci. La seule exception est la situation où tous les aspects de la direction d’une entreprise sont assumés par une seule personne.

Comment définir l’augmentation à demander à l’employeur ?

L’augmentation salariale est calculée en pourcentage. Un salaire peut dans la moyenne être augmenté de 3 % à 10 %. Il est même possible d’obtenir des augmentations allant jusqu’à 20 %, mais cela s’applique habituellement à un changement d’emploi. Le montant de votre augmentation est notamment défini sur la base de deux paramètres, à savoir :

  • La détermination de votre valeur marchande pour l’entreprise
  • La définition de la paie adéquate pour une fonction donnée

Comment déterminer le salaire en tenant compte de votre valeur marchande ?

Vos attentes en matière salariale doivent être définies en fonction de 5 facteurs, à savoir :

  • Vos qualifications professionnelles
  • Le domaine professionnel dans lequel vous travaillez
  • La localisation géographique de votre emploi
  • Le type de poste que vous occupez
  • Les performances attendues dans votre profession
✒️ Conseils : L’autre moyen de déterminer votre qualité marchande est de multiplier votre paie minimum absolue par deux. Les chiffres obtenus, le cas échéant, sont approximatifs, mais restent néanmoins applicables à la détermination de votre qualité marchande.

Comment définir le salaire adéquat avec le guide de Robert Half ?

Le montant salarial adéquat pour un travail donné est une question délicate, surtout lors des recrutements. L’employeur doit avoir la bonne estimation des salaires sur une profession donnée pour attirer les candidats les plus prometteurs. Les futurs salariés doivent vérifier que le salaire proposé pour un poste donné est à la hauteur des moyennes du marché.

Les astuces mentionnées plus haut visent néanmoins la qualité marchande d’un candidat. Elles ne permettent pas de définir la valeur d’un emploi spécifique sur le marché du travail. C’est là que le Guide des Salaires de Robert Half entre en jeu. Robert Half a conçu ce guide pour vous aider à définir la bonne rémunération pour une profession spécifique.

Le Guide des Salaires de Robert Half organise les salaires par grilles en correspondance avec des fonctions spécifiques. Robert Half y propose également une analyse détaillée des tendances majeures dans le domaine du recrutement pour quatre spécialisations, à savoir :

  • L’assistanat spécialisé
  • La finance et la comptabilité
  • Les ressources humaines
  • Le secteur juridique et fiscal
  • Le numérique et les technologies de l’information

La création d’une fiche de paie équitable durant une crise économique est un exercice difficile. La crise économique mondiale créée par la pandémie du COVID en est un bon exemple. Le confinement a redéfini l’importance de plusieurs emplois sur le marché professionnel. L’idée de faire appel à un simple cabinet de conseil est ainsi insuffisante pour définir la politique salariale de l’entreprise.

Robert Half fournit des bases plus tangibles pour la création de rémunérations équitables avec son manuel des salaires. Les grilles salariales incluses dans ce document résultent du logiciel de gestion de relation client de l’enseigne et tiennent à plusieurs sources :

  • Placements et prises en charge de clients ou de candidats réalisés sur une base annuelle par les consultants de l’entreprise
  • Enquêtes réalisées de manière indépendante dans le marché professionnel
  • Analyses portant sur les tendances en matière de recrutement
📌 Note :  Ce manuel peut être téléchargé gratuitement depuis le site de Robert Half. Il suffit d’indiquer votre intitulé de civilité, vos noms et prénoms et votre adresse mail. Un lien va ensuite être envoyé à votre boite de messagerie pour le téléchargement du guide. Vous pouvez aussi à vous abonner à leurs newsletters lors du téléchargement pour avoir plus de documents utiles de leur part.

demander une augmentation

Comment négocier l’ajustement de salaire ?

L’idée d’une négociation sur l’ajustement salarial n’est pas de supplier votre employeur pour une augmentation de votre paie actuelle. Il s’agit plutôt d’avoir les meilleurs résultats sur la base de vos performances professionnelles et de vos atouts en négociation. Une bonne négociation doit notamment être menée en considération des points suivants :

  • L’approche avec laquelle vous allez présenter vos idées
  • La manière d’aborder les questions d’argent
  • La réponse aux jeux de rhétorique
  • L’application de la psychologie déviée

Comment présenter les arguments durant la négociation ?

La comparaison est la pire technique pour obtenir une augmentation. Vous ne pouvez pas justifier l’augmentation de votre salaire au motif que d’autres collaborateurs sont mieux payés que vous. Une entreprise fonctionne avec différents niveaux de salaire pour ses collaborateurs. Le collègue concerné peut être payé davantage, car il a une expérience plus aboutie, une expertise spécialisée, etc.

La meilleure approche pour obtenir une augmentation est d’établir votre poids en équipes :

  • Indiquez clairement le rôle que vous jouez dans les services concernés.
  • Mentionnez les projets qui ont été concrétisés grâce à votre poste.
  • Montrez votre participation à la hausse du chiffre d’affaires ou à la baisse des coûts
  • Précisez dans quels domaines vous vous êtes surpassé dans vos responsabilités

Pour ce qui est de l’ordre dans lequel vous allez présenter vos idées, vous avez 3 options :

  • Allez des points clés aux moins persuasifs (l’inconvénient de cette approche est que vous allez surtout négocier à partir des points les plus faibles)
  • Partir de l’argument le plus faible pour aller au plus fort (cette option attire l’attention sur vos meilleurs points, mais donne un faible départ à la conversation)
  • Commencer par un argument fort et terminer par un autre argument de poids (cette approche est plus optimale et peut difficilement être contredite par l’employeur)

L’employeur va demander à ce que ces prétentions soient appuyées avec des chiffres. Le dossier de performance va néanmoins lui fournir toutes les données requises à cette fin.

Quelle est la meilleure façon d’aborder la question de l’argent ?

Les employés doivent prendre l’initiative de discuter de leur augmentation avec leur employeur. L’idéal est de le faire durant l’entretien d’embauche ou de fixer un rendez-vous distinct. Il est aussi plus avisé de parler d’ajustement salarial plutôt que d’une augmentation.

Le mot ‘augmentation’ implique que l’on vous paye plus d’argent sans raison apparente. Le terme ‘ajustement’ suggère quant à lui qu’une erreur a été commise et doit ainsi être corrigée. Le résultat est certes le même dans les deux cas. Le fait de parler d’ajustement donne cependant une connotation plus positive à votre requête d’augmentation de salaire.

✒️Conseils : Négociez toujours sur un ton amical, objectif et calme. La limite entre la confiance en soi et l’arrogance impertinente est d’ailleurs assez mince. Il est donc crucial de ne pas s’emporter au risque de perdre l’augmentation ou de ternir votre image.

Comment répondre aux jeux de rhétoriques ?

Ne vous laissez pas intimider par les jeux de rhétoriques. L’employeur peut balayer votre demande sous réserve qu’ils soient insatisfaits de vos performances. C’est un stratagème classique dont l’employeur peut faire usage pour vous déstabiliser. Pour y réagir, demandez objectivement sur quelles performances vous avez manqué à ses attentes.

Le responsable des ressources humaines peut aussi se référer à la marge de manœuvre budgétaire limitée pour refuser votre requête. Cela ne doit pas néanmoins vous empêcher de négocier. Pour y répondre, vous pouvez essayer les arguments suivants :

  • Vous allez aider à augmenter le chiffre d’affaires
  • Vous pouvez ajouter de la valeur à l’entreprise par votre expertise

Vous pouvez ainsi contribuer à l’augmentation de la marge de manœuvre de l’entreprise.

Comment appliquer la psychologie déviée dans les discussions ?

Les arguments et la rhétorique sont efficaces pour demander une augmentation. Ils peuvent néanmoins être complétés avec une autre méthode concluante appelée psychologie déviée. Cette méthode de manipulation mentale est souvent utilisée dans le marchandage.

Elle consiste à négocier un prix à une valeur bien plus élevée que la valeur de négociation normale. Cette valeur normale va alors être perçue comme une bonne affaire.

Exemple :

📌 Il est raisonnable de négocier une augmentation à 10 % de plus que votre salaire actuel. Vous allez néanmoins négocier votre salaire à une augmentation de 15 %.

Votre patron va alors faire son propre calcul pour vous montrer qu’une augmentation à 10 % est plus raisonnable. Vous allez lui dire qu’il a raison et que 10 % vous semble acceptable. Il n’est plus néanmoins nécessaire de s’éterniser sur les discussions sachant que l’employeur a lui-même accepté les 10 %. Il pense ainsi avoir fait une bonne affaire et vous aussi.

demander une augmentation

Comment écrire une lettre pour demander une augmentation ?

Une lettre de requête d’augmentation peut être rédigée dans deux cas :

  • La possibilité d’ajuster votre paie a été soulevée durant votre évaluation annuelle
  • Vous voulez négocier une augmentation en dehors de l’entretien annuel

La lettre est adressée à l’employeur et va revenir sur les points clés de l’entretien salarial. Vous pouvez aussi y détailler des points non précisés au sujet de l’augmentation.

Exemple :

L’employeur a approuvé votre requête pour l’ajustement salarial. Vous n’avez pas cependant fixé un montant spécifique pour votre ajustement salarial. La lettre de demande d’augmentation vous permet ainsi de préciser cette chose dans vos prétentions salariales.

La lettre de demande d’augmentation est rédigée en considération de trois points :

  • La structure des éléments de la lettre
  • Les règles relatives à la mise en page
  • Les erreurs à éviter dans sa rédaction

Comment structurer une lettre de demande d’ajustement salarial ?

Une lettre de sollicitation d’ajustement salarial doit essentiellement inclure :

  • Une section de données personnelles avec nom et prénom, adresse, code postal et ville, numéro de téléphone, adresse mail, lieu, date et fonction dans l’entreprise
  • Une première ligne indiquant l’objet de la lettre suivie de l’intitulé de civilité
  • Une section rappelant l’entretien pour renégocier de votre paie
  • Une ligne de remerciement de l’employeur et d’affirmation de votre intérêt pour l’entreprise dans laquelle vous êtes employée
  • Une partie relative à la valorisation de votre profil et des prétentions salariales sur lesquels vous vous êtes accordé avec l’employeur
  • Une phrase pour le suivi de votre requête complétée d’une formule de politesse pour la conclusion de la lettre
  • Votre signature au bas du document

Quelles sont les règles de mise en page de la lettre ?

La mise en page de votre lettre doit obéir aux règles suivantes :

  • La lettre doit tenir sur une feuille de papier au format A4
  • La lettre est tapée sur ordinateur sauf si l’employeur a besoin qu’elle soit manuscrite
  • La police utilisée doit être simple et professionnelle. Les options les plus recommandées à ce titre sont Arial, Garamond, Verdana, Helvetica ou Avenir.
  • Le texte doit être écrit avec une talle de police comprise entre 10 et 12.
  • Les marges sont de 2,54 cm en haut et 3,17 cm en bas, à gauche et à droite. Vous pouvez réduire la marge à 2,5 cm de chaque côté pour gagner de l’espace.
  • La page doit avoir un alignement centré en vertical
  • Le document doit être convertie et envoyée sous format PDF. Ce format est en effet plus facile à partager par e-mail auprès des responsables concernés.

Que faut-il éviter dans la rédaction d’une lettre d’ajustement salarial ?

Il y a deux erreurs à éviter dans la rédaction de votre lettre de demande d’augmentation :

  • La présence de fautes d’orthographe ou de grammaire dans la lettre
  • L’utilisation d’une adresse de courrier électronique non professionnelle
  • L’usage d’une police de caractère fantaisiste pour la rédaction du texte /su_list]

Une adresse e-mail est non-professionnelle si elle est écrite autrement que par la formule ‘nom + prénom @ fournisseur de boites de messagerie.com’.

Exemples d’adresses de courriel professionnelles :

Exemples d’adresses mail non professionnelles :

Modèle de lettre de demande d’ajustement salarial

Jean PAUL
185 Boulevard Brune, 75014 Paris, France
+33 1 45 43 10 47
[email protected]
12 Janvier 2015

Objet : Augmentation de salaire

Madame Lucie,

Lors de notre entretien du 17 Juillet 2013, nous avons évoqué ensemble la possibilité d’un ajustement de mon salaire.

Je suis heureux que vous ayez tenu compte de ma volonté professionnelle et je souhaite vous réaffirmer mon intérêt et ma motivation dans la réalisation de mes missions.

Avec une expérience de 9 ans dont 3 ans au sein de l’entreprise, je serais ravi de percevoir un salaire de 53 000 euros annuels. D’ailleurs, lors de notre dernière rencontre, vous m’avez proposé des primes pour mes productions.

Je vous remercie par avance de me confirmer votre accord.

Je reste à votre disposition pour toute discussion de vive voix et je vous prie d’agréer Madame Lucie, mes salutations distinguées.

[Votre signature]

Comment réagir aux résultats de la négociation salariale ?

Les négociations salariales peuvent aboutir à deux résultats. La première est que la demande a été approuvée par l’employeur. Il convient alors de retranscrire les échanges par écrit en veillant à ne pas revenir sur les offres validées. La deuxième est que la demande a été rejetée. Il faut alors réorienter la discussion sur différents avantages.

Pourquoi retranscrire le résultat des discussions par écrit ?

Il est indispensable que les résultats de votre discussion salariale soient retranscrits par écrit. L’intérêt de cette démarche réside dans la réclamation de votre augmentation de salaire en cas de litige. Il se peut en effet que l’employeur ait oublié les chiffres sur lesquels vous vous êtes entendu pour l’ajustement salarial. Il se peut aussi qu’il décide de revenir arbitrairement sur sa position concernant votre paie.

Les oublis et les revirements sont difficiles à contredire dans le cas où l’accord a été purement verbal. Ils sont néanmoins plus difficiles à valider lorsque l’accord est retranscrit par écrit. Tout écrit est admis dans ce contexte, à condition d’être signé des deux parties.

Peut-on revenir sur un accord déjà validé ?

La renégociation n’est pas envisageable dès l’instant où la chose sur laquelle vous vous êtes entendu a été validée. C’est tout du moins le cas si des arguments nouveaux et particulièrement convaincants ne peuvent pas être avancés pour gagner plus d’argent.

L’employeur ne va pas payer pour votre incertitude. Une fois l’accord validé, vous êtes considéré comme satisfait. Si vous pensez néanmoins qu’il y a toujours quelque chose à corriger, votre seule option à court terme est de changer d’employeur.

Quels avantages faut-il négocier auprès de l’employeur ?

Il est également avisé de réfléchir à des avantages que vous pouvez négocier dans le cas où l’employeur ait refusé d’ajuster votre paie.

Voici une liste de ces avantages :

  • Primes de réussite
  • Congés spéciaux
  • Journées de travail à domicile
  • Bons de réductions pour le personnel
  • Chèques ou tickets de carburant
💡Conseils : Ces avantages sont souvent exonérés d’impôts et de cotisations sociales pour l’employeur. Ils peuvent aussi être déduits comme frais professionnels, ce qui les rend plus attractifs qu’une augmentation salariale. Le fait de réorienter votre demande vers ces avantages montre également votre volonté de faire des compromis.

Résumé : comment réussir sa demande d’augmentation salariale ?

La réussite de votre demande d'ajustement salarial tient sur quatre facteurs :

  • Une bonne préparation pour l’entretien salarial
  • La présentation des arguments, la maîtrise des jeux de rhétoriques et la manipulation psychologique au cours des discussions
  • La rédaction d’une lettre de demande d’augmentation
  • Une réaction appropriée aux aboutissements de la demande d’ajustement salariale

En plus de ces différents paramètres, le succès de l’augmentation salariale repose surtout sur la reconnaissance de votre profil professionnelle. Ce profil se construit dès la phase de candidature à travers le curriculum vitae. Si vous cherchez encore un travail, vous pouvez dès maintenant travailler votre profil à partir de nos modèles de CV personnalisables.

Articles similaires

 

comment travailler en suisse

comment travailler en suisse

Dans un si petit pays réputé pour sa qualité de vie remarquable, un grand nombre d’expatriés du monde entier viennent...