Comment utiliser les soft skills pour décrocher un emploi ?

Les soft skills ou compétences générales sont des qualités interdisciplinaires et non techniques. Elles tiennent aux qualités personnelles et relationnelles d’un individu. Les employeurs et leurs employés ont besoin de ces qualités pour travailler ensemble. La coopération entre clients et représentants d’une entreprise est elle-même basée sur l’art de communiquer. Ces valeurs relèvent de l’application des compétences non techniques.
soft skills

Créez votre CV professionnel en 5 minutes

Une distinction doit d’emblée être posée entre la définition des qualités générales et celle des compétences techniques ou hard skills. Les hards skills sont des capacités vérifiables. L’acquisition des hard skills peut se prouver par un diplôme, un certificat ou une attestation. Ces hard skills doivent aussi généralement être validés par le candidat avec un examen.

Les qualités générales se déduisent de votre personnalité, votre intelligence émotionnelle et votre savoir-être. Elles se développent tout au long de votre existence et de votre interaction avec d’autres personnes. Il est difficile de prouver l’acquisition des soft skills par des certificats ou des attestations. En tant que savoir-être, elles se révèlent directement dans l’interaction avec des collègues ou des clients.

Au sommaire de cet article, vous allez découvrir :

  • Un modèle de CV avec des soft skills populaires
  • L’importance des compétences comportementales pour la candidature à un poste
  • La technique pour présenter des soft skills
  • La façon d’adapter des qualités personnelles aux exigences d’une offre d’emploi
  • La méthode pour choisir les soft skills à inclure dans un CV

Modèle de CV avec des soft skill

Philip J BERNARD

+33 6 12 34 06 14

38 boulevard de la Libération, 13013 Marseille

[email protected]

Responsable commercial

À propos de moi

Titulaire d’un BTS en Négociation et relation client, je recherche un poste de responsable commercial chez Alfie. Ayant déjà tenu le même poste durant 3 ans chez Envy, j’ai pu approfondir mes connaissances dans la vente et la gestion clientèle. Ayant un bon sens de la négociation et le goût du challenge, je suis organisé et prêt à m’investir pleinement.

Expérience professionnelle

2014 — actuellement

Responsable commercial, Envy

  • Diriger et former une équipe composée de 20 commerciaux
  • Assurer l’analyse et le suivi du compte de l’entreprise et des commandes clients
  • Élaborer un plan de prospection commerciale (taux de conversion de 3 % à 4,6 % en 3 ans)
  • Participer aux rendez-vous de présentation de nouveaux produits et services

2013 – 2016

Assistant commercial, Norah Bio

  • Collaborer avec l’équipe commerciale pour déterminer la stratégie commerciale
  • Contacter les clients par téléphone pour leur proposer des offres commerciales
  • Traiter et suivre les commandes clients
  • Mettre à jour les statistiques de ventes

Formation

2009 BTS Négociation et relation Client Institut national de formation et d’application, Paris

Compétences

  • Gestion d’une chaîne logistique
  • Outil de gestion client
  • Management de groupe
  • Traitement des commandes
  • Excellent sens du relationnel
  • Gestion des conflits
  • Sens de la communication
  • Esprit d’initiative et sens de la négociation

Langues

  • Français : langue maternelle
  • Anglais : pratique professionnelle (C2, TOEFL, 95/120, 2018)
  • Allemand : pratique occasionnelle, niveau B2

Centres d’intérêt

Navigation en bateau, Escalade

Pourquoi les soft skills sont essentiels à la candidature pour un emploi ?

Les soft skills sont souvent considérés à tort comme ayant moins de valeur que les compétences techniques. Le problème réside dans la vérification des soft skills. Tout le monde peut en effet prétendre être bien organisé et avoir l’esprit d’équipe.

Les connaissances pratiques sont les exigences de base pour un poste. Il est souvent impossible d’avoir un travail dans la plupart des entreprises sans ces compétences. Une multitude de soft skills ne peut pas d’ailleurs compenser des lacunes dans les hard skills.

Les attributs généraux peuvent néanmoins vous donner un avantage sur d’autres candidats à une offre d’emploi. Si tout le monde a les mêmes qualifications pratiques pour un poste donné, c’est sur les attributs généraux que la sélection va se jouer.

Les soft skills peuvent donc être un facteur décisif de recrutement pour un candidat dès le stade de l’entretien. Ils sont appréciés des employeurs du monde entier, car ils démontrent votre capacité à vous intégrer à un nouvel environnement de travail. Ils montrent en outre que vous êtes capable de travailler en harmonie avec de nouveaux collègues.

L’équilibre de valeur entre les soft skills et les hard skills varie aussi selon la profession. Une compétence acquise sur le plan pratique est plus importante que les qualités générales pour des professions comme un technicien d’usine. Les connaissances pratiques sont toutefois insuffisantes pour une activité où l’aspect relationnel est mis en avant. L’activité de responsable des ventes ou d’agent immobilier en est un bon exemple.

Quelle est la méthode pour présenter des soft skills ?

La méthode pour présenter des softs skills dépend du contexte dans lequel ils vont être présentés. La présentation des compétences non techniques dans un curriculum vitae est liée aux exigences de facilité de lecture. Leur présentation à l’entretien est néanmoins plus axé sur dialogue que sur des mots ou des phrases courtes.

Comment présenter les soft skills dans le CV ?

Un curriculum vitae avec une mise en page combinée est le modèle de CV le plus pratique pour présenter un soft skill. Celui-ci inclut une rubrique spécifique pour votre expérience professionnelle et une section distincte pour les compétences et l’éducation.

Vous bénéficiez ainsi d’une rubrique à part pour la présentation d’un soft skill. Les soft skills peuvent néanmoins être présentés dans n’importe quel type de CV. L’essentiel est de choisir un emplacement dans le CV où ils peuvent les mettre en avant.

Il y a deux options que vous pouvez considérer à cette fin :

Mentionner 3 à 4 soft skills sous le titre du curriculum vitae

Exemple :

Jacques Courtier

33 ans

143 Rue de la Pompe, Marignane, 13 700 Provence-Alpes-Côte d’Azur

Tel : 04.49.04.26338

Email : [email protected]

Responsable des ventes

Compétences : management, international, innovation, gestion du stress

Soft skills: Empathie, ouverture culturelle, curiosité

Associer une liste de qualités générales à la description des expériences professionnelles

Exemple :

2014 — en cours : Optimal Design, Designer de produits

  • Application design UX en menu et apprentissage sur world economic forum
  • Optimisation d’organisation et structuration produit pour accroître les threads

Soft skills:

  • Pensée analytique
  • Autoréflexion
  • Réceptivité aux critiques
  • Sens de l’organisation

Soft skills comment les utiliser pour avoir un emploi 

Comment parler des soft skills à l’entretien ?

Choisir les bons soft skills ne suffit pas pour avoir un avantage lors du recrutement. Vous devez aussi formuler chaque soft skill de la bonne façon au cours de votre entretien. Les phrases creuses comme « j’ai un haut degré d’initiative » sont à éviter.

Réfléchissez plutôt à des situations de votre vie où vous avez appliqué des soft skills.

Voici quelques exemples de formulations adaptées à différents attributs généraux :

  • Capacité de décision « J’ai pris des décisions difficiles dans ma vie. J’ai dû déménager loin de mes amis et de ma famille pour mes études. »
  • Autoréflexion « J’ai souvent pu apprendre de mes erreurs dans le passé. Ils m’ont aidé à avancer dans ma vie ».
  • Travail d’équipe « Je joue dans mon club de handball depuis longtemps. La cohésion est essentielle en sport. Il est crucial de connaître les forces et les faiblesses de tous les joueurs et de les utiliser correctement ».
  • Empathie « Je peux comprendre le point de vue de mon interlocuteur dans les conflits du quotidien. Il m’est facile d’avoir de l’empathie pour les autres. »
  • Gestion des conflits « En tant que membre du parlement étudiant, j’ai souvent été confronté à des conflits que j’ai appris à résoudre de façon constructive et objective. »
  • Compétence interculturelle « Voyager est un de mes grands hobbies. J’ai visité tous les continents et j’adore découvrir de nouvelles cultures. »
  • Pensée analytiques « Mes points forts sont dans les matières scientifiques. J’aime la pensée analytique en physique et en mathématiques. »

Comment adapter les soft skills aux exigences du poste à décrocher ?

Il est vrai que les compétences générales n’ont pas besoin d’être vérifiées pour être incluses dans un curriculum vitae. Cela ne signifie pas que vous pouvez inclure tous les soft skills existants à votre CV. Chaque offre d’embauche est unique dans ses exigences.

Vous devez ainsi adapter vos soft skills au poste concerné à travers les étapes suivantes :

  • Analyser les offres d’emploi
  • Rester honnête sur les compétences mentionnées

Analyser les offres d’emploi

Examinez chaque offre d’emploi avec attention et voyez laquelle de vos compétences comportementales est la plus recherchée par leur description.

📌Conseil : Visitez le site web de l’entreprise pour étoffer votre analyse. Voyez comment l’entreprise se décrit et quelles valeurs y sont mises en avant. Vous trouverez ainsi les meilleures compétences générales pour votre candidature.

Rester honnête sur les compétences mentionnées

Ne prétendez pas avoir des facultés que vous ne détenez pas. Les softs skills ne sont certes pas vérifiés au recrutement. Elles doivent néanmoins être démontrées par la pratique une fois le poste obtenu. S’il se révèle ensuite vous n’avez pas les attributs mentionnés, vous risquez de perdre le poste même si vous avez les compétences pratiques requises.

A quoi sert les soft skills et compétence individuelle

Comment choisir les bonnes compétences générales ?

Il existe un large éventail de soft skills que vous pouvez mentionner pour augmenter vos chances au recrutement. Ces compétences peuvent néanmoins se ranger en trois grandes catégories. Il s’agit des compétences personnelles, sociales et méthodologiques. Le choix des valeurs à inclure dans le curriculum vitae est propre aux exigences de chaque métier.

Quels sont les soft skills les plus utiles sur le plan personnel ?

Les soft skills les plus recherchés par les entreprises sur le plan personnel sont :

  • La fiabilité
  • L’autonomie
  • L’esprit d’initiative
  • La prise de décision
  • L’autoréflexion
  • La réceptivité aux critiques

Démontrer sa fiabilité dans l’environnement professionnel

Vous pouvez marquer des points dans n’importe quel travail grâce à la fiabilité. Le respect des accords, la ponctualité et le soutien des collègues en sont de bonnes illustrations. Il est crucial que votre employeur puisse compter sur vous dans l’exécution des tâches assignées.

Une entreprise ne peut pas fonctionner sans salariés fiables. Un boulanger doit cuire les petits pains à temps pour les commandes de la journée. Un conseiller financier doit respecter les rendez-vous fixés avec ses clients.

✒️ Note : La fiabilité est aussi d’une importance majeure dans les professions où la vie et la santé d’autrui sont en jeu. Cela inclut les activités de pompier, policier, médecin, infirmier, conducteurs de transports publics, sauveteurs, etc.

Faire preuve d’autonomie dans l’accomplissement des tâches

L’autonomie consiste à ne pas dépendre entièrement des instructions d’autrui pour faire votre travail. Il ne s’agit pas de choisir vos propres tâches pour un emploi donné. Il s’agit plutôt de ne pas solliciter des explications pour chaque petit détail d’une tâche.

Vous devez plutôt élaborer vos propres solutions pour les problèmes rencontrés. La confiance en soi est le terme complémentaire de l’autonomie. Vous ne pouvez pas travailler démontrer votre autonomie au sein des entreprises sans croire en vous-même.

💡 Conseil : L’autonomie est applicable à de nombreux aspects de la vie en général. Vous pouvez ainsi la présenter avec des situations du quotidien pour l’entretien d’embauche. Cela inclut le fait d’avoir son propre logement ou de planifier seul des voyages à l’étranger.

Prendre des initiatives utiles à l’activité de l’entreprise

L’esprit d’initiative est une qualité complémentaire à l’autonomie pour un candidat. Elle se traduit par l’aptitude à créer et lancer ses propres projets et idées. Vous devez aussi montrer de la motivation et une certaine curiosité. Vous êtes soucieux de connaître les possibilités qui s’offrent à vous et vous recherchez toujours plus de marge de manœuvre.

Cette compétence est particulièrement utile aux entreprises lorsqu’elles sont bloquées sur certains points depuis des années. Avec l’esprit initiative, vous pouvez vous démarquer en tant que collaborateur dans l’entreprise et améliorer votre réputation. En tant que collaborateur, vous initiez le changement en partageant votre créativité avec l’entreprise.

L’initiative personnelle est d’autant plus importante si vous êtes débutant au sein d’une entreprise. Les jeunes travailleurs n’obtiennent pas souvent les tâches les plus excitantes dans la structure où ils sont employés. Vous devez d’abord gagner votre place dans l’équipe pour recevoir les meilleures tâches. Cette place peut se gagner en multipliant les initiatives.

📌 Astuce : Pour ce soft skill, il vaut mieux éviter les situations du quotidien. Il est plus avisé de poser des questions aux recruteurs sur l’entreprise et d’apporter des idées correspondantes.
⚠️Attention : Évitez d’étaler votre créativité ou d’être trop enthousiaste dans vos suggestions. Cela s’interprète comme de l’arrogance et fait mauvaise impression auprès des recruteurs.

Prendre les bonnes décisions dans l’exécution du travail

L’aptitude à prendre les bonnes décisions est essentielle pour votre carrière professionnelle et démontre votre créativité. L’initiative personnelle est nécessaire pour débuter dans une profession donnée. La capacité de décision s’applique à un stade plus avancé de votre carrière, et notamment lorsque vous occupez un rang plus élevé dans une entreprise.

Quel traitement administré à un patient ? Quels matériaux utiliser dans la création d’un ouvrage ? Quels sujets traiter pour le journal de demain ? Ce sont tous autant d’exemples de prise de décision délicate dans le cadre d’une tâche donnée.

Il est crucial que vous soyez capable de prendre rapidement des décisions aussi délicates en étant sûr de votre choix. Vous devez être confiant dans vos connaissances et votre intuition pour aborder toutes les questions avec assurance.

💡 Conseil : Les décisions difficiles sont omniprésentes dans la vie quotidienne. La prise de décision peut ainsi être démontrée avec des circonstances de votre vie personnelle. Cela inclut le fait d’avoir quitté votre pays natal pour étudier à l’étranger.

Être capable de se remettre en question

L’autoréflexion ou esprit critique est l’art de se remettre en question par la conscience de soi. Qu’est-ce que vous avez réalisé d’admirable et comment pouvez-vous vous améliorer ? L’idée est de se poser les bonnes questions sur soi-même et d’y répondre avec sincérité.

Il est difficile de changer son comportement pour le mieux si l’on ne peut pas critiquer ses propres actes. Il ne faut pas néanmoins en déduire que vous devez critiquer tous vos faits et gestes. L’autoréflexion consiste également à considérer vos réalisations les plus positives et les exploiter pour le renforcement de votre confiance en soi.

Ce soft skill n’est pas limité à une catégorie professionnelle spécifique. C’est une attitude de base à utiliser dans tous les cadres professionnels afin de s’améliorer dans sa profession.

✒️Conseils : Vous pouvez marquer des points auprès des recruteurs en soulevant des erreurs de votre jeunesse et les leçons que vous en avez tirées. Montrez que vous avez réfléchi à votre comportement et que vous avez appris de vos erreurs.
 ⚠️ Attention : Ne mentionnez pas des expériences trop compromettantes comme une matinée agitée après une soirée bien arrosée ou une photo dénudée partagée sur internet. Parlez d’une mauvaise décision d’achat ou d’un mauvais choix dans votre parcours d’étude.

Savoir accepter les critiques constructives

La réceptivité à la critique est étroitement liée à l’autoréflexion. Il ne s’agit pas de se critiquer soi-même, mais plutôt d’être réceptif aux critiques que l’on peut vous adresser. L’idée est que vous ne preniez pas une critique personnellement pour peu qu’elle soit constructive.

La capacité d’émettre des critiques à l’égard des autres est également aussi importante que le fait d’accepter des critiques. Là encore, les critiques que vous formulez ne doivent pas être personnelles. Étayez vos critiques avec des arguments et proposez des améliorations.

Les critiques sont particulièrement importantes pour les professions où le contact humain est omniprésent. Cela inclut le métier de policier, d’enseignant ou de travailleur social. Les personnes avec lesquels vous allez travailler ne seront pas toujours d’accord avec vous sur tous les sujets. C’est pourquoi vous devez savoir comment donner et accepter les critiques.

📌 Astuce : Les recruteurs peuvent vous adresser plusieurs critiques durant un entretien. Montrez votre réceptivité en restant calme et factuel dans votre attitude. Notez également que toutes les critiques formulées à votre égard ne sont pas forcément justifiées. Le cas échéant, vous devez argumenter de façon constructive sur leur illégitimité.

Démontrer un bon esprit d’équipe

Quelles compétences sociales sont favorables à votre candidature ?

Les soft skills les plus recherchées dans une candidature sur le plan social sont :

  • L’esprit d’équipe
  • L’empathie
  • La résolution de conflits
  • Le sens de la communication
  • La capacité à mener une conversation
  • La sensibilité interculturelle

Démontrer un bon esprit d’équipe

L’esprit d’équipe est une qualité essentielle pour travailler avec d’autres personnes. Vous ne travaillez pas pour satisfaire votre seul intérêt, mais aussi pour obtenir le meilleur résultat au profit de l’équipe. L’idée n’est pas de vous sous-évaluer dans l’équipe, mais plutôt de vous y intégrer. Il s’agit d’apporter des idées pour faire partie du groupe.

Un bon esprit d’équipe implique de bons rapports personnels avec les autres membres de l’équipe. Une entreprise peut mélanger des individus aux personnalités très divergentes dans son personnel. Il est essentiel que toutes ces personnes puissent se respecter et se considérer comme égales dans la contribution aux objectifs de la structure.

L’esprit d’équipe est particulièrement utile lorsque vous devez vous concerter avec d’autres personnes sur chaque étape de votre profession. La planification d’un projet avec des collègues, indifféremment des cadres d’activité concernée, en est un bon exemple.

💡 Conseils : Vos choix de passe-temps sont une bonne façon d’exposer votre esprit d’équipe. Vous pouvez notamment être membre d’un groupe de musique ou d’une équipe de sport. L’ajout de ces hobbies à votre candidature souligne votre capacité à travailler en équipe.

Faire preuve d’empathie à l’égard d’autrui

Avoir l’esprit d’équipe ne suffit pas pour travailler avec des collègues. Vous devez aussi les comprendre, ce qui tient à une autre qualité appelée empathie. Il s’agit de l’aptitude à vous mettre à la place d’autres personnes pour comprendre leurs pensées et leurs sentiments.

L’empathie vous aide également à comprendre les arguments de vos collègues et à choisir les mots justes dans une conversation. Cette capacité est également bénéfique à la conversation avec les clients professionnels. Elle vous permet de mieux comprendre leurs intentions et de les convaincre de la qualité de votre expertise.

Le sens de l’empathie est particulièrement important pour les professions liées aux enfants. Cela inclut l’activité d’enseignant ou de pédopsychiatre. Les enfants ont plus de difficulté à expliquer ce qu’ils ressentent qu’un adulte. L’empathie se révèle ainsi indispensable pour établir un contact avec eux dans une situation donnée. Avoir de l’empathie peut aussi être d’une grande utilité pour les métiers qui valorisent le contact avec la clientèle.

L’empathie peut être mise en avant au cours d’un entretien en démontrant que vous comprenez le point de vue du recruteur. Montrez que vous comprenez pourquoi il préfère diriger son entreprise de telle manière et comment vous pouvez l’aider à cette fin.

Résoudre des conflits dans l’activité professionnelle

Toute collaboration peut créer des conflits et c’est là que le fait de résoudre des conflits entre en jeu. Les conflits sont un mal nécessaire pour trouver les meilleures idées. La clé est de savoir les résoudre de façon constructive au lieu de les laisser s’envenimer.

Les conflits peuvent être présentés dans tous les corps de profession. Les professions axées avec une grande constante sociale sont néanmoins les plus propices à la formation de conflits. Cela inclut le métier de policier ou de travailleurs sociaux.

Des conflits peuvent également survenir dans les métiers axés sur la clientèle. Ils se rapportent dans ce contexte à la qualité d’un service, d’un produit ou à la réception des plaintes du client. Les métiers de la restauration ou de l’hôtellerie en sont de bons exemples. Réfléchissez aux conflits que vous avez résolus dans votre vie et parlez-en à l’entretien.

✒️ Note : Il serait avantageux que vous ayez participé à un parlement étudiant dans le passé. Ce type d’activité est très favorable à la résolution de conflits et au leadership en général.

Avoir une grande capacité de communication

Votre capacité à communiquer peut définir votre avenir dans une entreprise dès les premiers jours de travail. Il est important que vous sachiez communiquer avec les autres employés et vos supérieurs. La communication est d’ailleurs utile à toute tâche professionnelle. Cela inclut les appels téléphoniques, la discussion avec des clients et des partenaires, etc.

L’art de communiquer a toutefois une valeur plus conséquente dans les professions de la distribution que pour d’autres cadres d’activité. Sa valeur tient ici à la capacité de convaincre des clients par des arguments solides de la qualité de vos produits. La vente ne peut se conclure qu’en employant les bons mots pour chaque client.

📌 Note : L’entretien d’embauche en entier est une démonstration de l’art de communiquer. Les mots employés et le ton avec lequel ils sont prononcés sont autant de paramètres sur lesquels le recruteur va vous évaluer. C’est pourquoi il est important de se préparer avant de rencontrer un recruteur. Entrainez-vous à la maison devant un miroir ou avec une caméra. Anticipez les questions qui peuvent vous être posées et réfléchissez aux réponses à donner.

Conduire une conversation à votre avantage

La capacité à communiquer ne suffit pas à vous définir comme une personne sociable. Vous devez aussi être capable de conduire une conversation à votre avantage. Il s’agit ici d’organiser un dialogue sans malentendus en permettant à toutes les parties de s’exprimer.

L’écoute active est un facteur déterminant de cette qualité. Dans le cas des postes de managers commerciaux, vous devez être capable de structurer la conversation de manière utile. L’idée est de parvenir à la définition d’une solution commune avec votre interlocuteur.

À l’exemple du sens de la communication, la conduite d’une conversation est très importante pour les métiers la distribution. Le but n’est pas seulement de souligner vos arguments dans la discussion. Il faut aussi donner la parole au client pour lui donner l’impression de participer à la discussion tout en gardant le contrôle de la conversation.

Connaître et respecter les différences culturelles

La compétence interculturelle signifie que vous pouvez interagir de manière appropriée avec des personnes d’autres cultures. Les habitudes de communication verbales et non verbales, les méthodes professionnelles et les mentalités peuvent en effet différer selon la culture.

Cela commence par les salutations. En Chine et au Japon, par exemple, on ne salue pas une personne par une poignée de main, mais par une inclination. Les compétences culturelles sont aussi habituellement mises en avant avec la maîtrise de langues étrangères.

💡 Conseils : Ce soft skills peut être valorisé en mentionnant des pays dans lesquels vous avez déjà voyagé. Il importe peu qu’il s’agisse d’un voyage pour vos études ou pour les vacances. L’essentiel est que vous ayez découvert d’autres cultures à travers vos voyages.

Connaître et respecter les différences culturelles

Quels soft skills sont les plus recherchées sur le plan méthodologique ?

Les soft skills les plus recherchées sur le plan méthodologique sont :

  • La pensée analytique
  • Le sens de l’organisation
  • L’orientation vers les objectifs
  • Les techniques de présentation

Aborder les problèmes avec une pensée analytique

Le quotidien de votre vie professionnelle vous amènera souvent à rencontrer des problèmes qui ne sont pas faciles à cerner. La pensée analytique peut vous aider dans ces situations. Elle vous permet d’analyser systématiquement les problèmes et de les situer dans des contextes plus larges. L’idée n’est pas seulement de reconnaître un problème dans son individualité, mais aussi de reconnaître les différents aspects qui y sont liés.

Vous êtes ainsi capable de comprendre un problème dans son intégralité et de développer des stratégies pour le résoudre. La pensée analytique démontre toute son utilité dans les métiers de l’informatique. Un programmeur des logiciels doit notamment garder une vue d’ensemble du système et de ses données dans l’exécution de sa tâche.

✒️Astuce : L’acquisition de la pensée analytique peut être établie par la maitrise de matières spécifiques de votre parcours scolaire. Il s’agit des mathématiques, de la physique et de la chimie. Le fait d’être doué dans ces matières va valider votre pensée analytique à l’entretien.

Être organisé et orienté vers l’accomplissement d’objectif

En plus d’avoir une pensée analytique, vous devez aussi structurer vos tâches de manière systématique. Le talent en organisation est le soft skills visé dans ce contexte. Vous devez organiser vos tâches de manière efficace sur une journée ou une semaine de travail. Le talent organisationnel est aussi essentiel à la prise de rendez-vous et le respect des délais.

L’important n’est pas seulement de bien structurer votre activité, mais aussi de garder votre objectif à l’esprit. Il s’agit d’abord de ne pas gaspiller des ressources dans une démarche qui ne va pas concrétiser votre objectif. Certains travaux peuvent vous paraître très agréables à exécuter. Il faut néanmoins s’assurer qu’ils soient utiles à la traduction de votre objectif.

💡 Note : Le talent organisationnel et l’orientation vers les objectifs sont très recherchés dans le métier de manager. Dans l’exemple d’un gestionnaire d’inventaire, vous êtes le lien entre le commerce et l’industrie des biens de consommation. Votre responsabilité se porte sur un groupe entier de produits. Vous devez toujours vous assurer que les producteurs, les partenaires commerciaux et les clients soient satisfaits.

Maîtriser les techniques de présentation

Être capable d’organiser ses tâches, de les cibler et de les réaliser de manière satisfaisante ne suffit pas pour une carrière professionnelle réussie. Il faut aussi délivrer des résultats pour les tâches effectuées. C’est là que les méthodes de présentation entrent en compte.

Il ne s’agit pas ici de faire une présentation sur PowerPoint ou de distribuer un manuel. L’idée est de transmettre vos connaissances à une audience donnée. Cela ne tient pas seulement au contenu d’un discours, mais aussi au langage corporel et à la rhétorique.

La précision des explications fournies va dépendre de votre intention dans la présentation. Souhaitez-vous seulement informer une audience ou la faire participer à un projet ? L’approche à adopter va différer d’un cas à l’autre. Il faut toutefois toujours montrer de la proximité avec la vie de l’auditeur en citant des situations du quotidien dans le discours.

Les méthodes de présentation sont des soft skills essentiels à toutes les professions incluant une prise de parole. La profession d’enseignant à l’université ou de créateur dans une agence publicitaire en est de bons exemples.

📌 Conseils : Pour l’entretien, mentionnez toute occasion où vous avez pris de parole. Cela peut être un club de débat, une assemblée de quartier ou même un serment à la messe.

Résumé : comment décrocher un poste à l’aide des soft skills ?

Les softs skill peuvent vous aider à obtenir un poste donné à condition de :

  • Choisir le bon emplacement pour les compétences dans le curriculum vitae
  • Formuler correctement les compétences à l’entretien d’embauche
  • Savoir adapter les attributs généraux aux exigences de l’emploi recherché
  • Choisir les bons soft skills à utiliser dans votre candidature

Ces dispositions ne visent pas seulement à l’utilisation des soft skills dans votre candidature. Elles permettent aussi de valoriser ces soft skills en faveur d’un candidat pour obtenir le travail auquel vous aspirez. Vous pouvez aussi parcourir nos nombreux modèles de CV pour trouver un style adapté à la valorisation des soft skills dans votre curriculum vitae.

 

Articles similaires