Comment répondre à la question pourquoi vous et pas un autre dans un entretien d’embauche ?

Une question classique en entretien d’embauche, « Pourquoi vous et pas un autre ? » c’est la cerise sur le gâteau du recruteur. En effet, elle peut aussi être utilisée par un jury d’une école de commerce, ou toute autre grande école, pour intégrer les meilleurs potentiels.
pourquoi vous et pas un autre

Créez votre CV professionnel en 5 minutes

Cette question n’est pas toujours aisée à répondre pour les candidats. Sa récurrence n’est pas un hasard, puisqu’elle aide vraiment le recruteur à déceler le meilleur candidat.

Dans cet article, découvrez les attentes des recruteurs sur cette fameuse question, les erreurs qu’il faut éviter, et enfin comment donner une réponse convaincante, avec des exemples pratiques.

Ce que les employeurs attendent sur cette question

Cette question peut paraître pour la plupart des candidats, un piège. Ce qui les amène souvent à donner une réponse quelque peu dépourvue de sens, empruntée des mots-clés de la fiche de poste. Pourtant, le recruteur a une tout autre attente.

Si son but est d’analyser en profondeur les compétences techniques du candidat, celui des ressources humaines est de voir le caractère et la motivation. Et surtout d’évaluer la personnalité du candidat en fonction de son CV. De voir si ce dernier a surestimé ses compétences. Ainsi, voici les objectifs des employeurs à cette question :

  • Le recruteur veut étudier, explorer ou vérifier le savoir-être du candidat et son caractère ou sa personnalité :

Ici, le candidat est éprouvé pour voir s’il est ce qu’il prétend être, ou s’il est juste un plagiat modèle, pour le poste qu’il convoite. Il doit être apte à faire un compte rendu cohérent avec sa formation, ses expériences et le poste pour lequel il postule.

  • Le recruteur sonde également si le candidat en face de lui comprend bien les challenges, les enjeux qui sont liés au poste pour lequel il a candidaté :

Autrement dit, l’employeur vérifie si son futur employé connaît les besoins et exigences du poste et sa capacité à y répondre.

  • Le recruteur veut aussi, à travers cette question, éplucher le degré de motivation du candidat :

En effet, il aimerait comprendre pourquoi le candidat choisit son entreprise et pas une autre. Et si ce dernier avait le choix, irait-il ailleurs ? Qu’est-ce qui le/la pousse à vouloir rejoindre son équipe ? Une manière de voir en quelque sorte si vous aimez ou si vous êtes déjà passionné par ce métier et son secteur d’activité.

Note : Il est important de souligner que le candidat devra garder à l’esprit de ne pas chercher à impressionner le recruteur. Son but est de le convaincre avec modestie.

En effet, si l’employeur en arrive à cette question à la fin de l’entretien, c’est qu’il a été séduit par le profil du candidat. C’est cette question qui va lui servir de prise de décision, parce qu’il aura déniché les qualités de tous ses bons profils pour ressortir le meilleur de tous. C’est la raison pour laquelle il est important de notifier les erreurs à ne pas commettre à la réponse à cette question.

Pourquoi vous et pas un autre : les erreurs à éviter pour le candidat

Pourquoi insister sur les erreurs à éviter ? Tout simplement parce que c’est une question à double facette. Et la plupart des candidats titubent à ce niveau, ne sachant pas comment formuler leur réponse afin de la rendre cohérente. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de tout dire en une phrase.

Comme il est aussi possible de faire un petit argumentaire. Les recruteurs perdent souvent patience pour les longs discours. Donc c’est important de se préparer à cette éventualité avant même d’y faire face. Compte tenu du temps imparti, appliquez-vous à être le plus concis possible. Pour ce faire, voici quelques erreurs à éviter pour répondre à cette question.

La première des erreurs est le manque de préparation à cette question

Beaucoup de candidats négligent souvent la préparation à cette question. Soit par ignorance, soit par excès de confiance en soi. Toutefois, il faut savoir que le responsable du département des ressources humaines en face de vous n’a pas tout son temps. Il fait tout pour clore le plus tôt possible les entretiens et passer à autre chose.

Ce n’est pas le moment de balbutier, il s’attend à une réponse concise. Car pour lui, c’est une opportunité qu’il vous offre de le séduire davantage, et de prouver ses certitudes par rapport à votre profil. Évitez donc les réponses mal-bâties telles que :

« Parce que je suis major de ma promo avec 16 de moyenne », « parce que votre entreprise me motive » ou alors « parce que je sais que je suis le meilleur dans tout ce que j’entreprends ». Des réponses qui connotent trop d’assurance.

L’autre erreur à éviter est celle de déclarer que vous n’avez pas de réponse à la question

Le recruteur s’attend à une personne qui soit consciente de la charge qui lui incombe. Il veut voir le degré de responsabilité du futur collaborateur, sa motivation réelle. Si le candidat n’est pas confiant, peu fiable, ou semble manquer de personnalité, il/elle ne serait pas son profil idéal pour cet emploi.

La dernière sur cette liste est la surestimation

Tout comme manquer de confiance en soi serait un faux pas, se surestimer en est également un. Il faut savoir répondre à la question en restant au juste milieu. C’est-à-dire en restant sincère et « VRAI » .

Nous limitons ces erreurs à ces trois points fondamentaux susmentionnés qu’il faudra garder à cœur, lors de votre prochain entretien. Le recrutement en entreprise est un processus. Il faut mettre toutes les chances de votre côté.

💡 Note : Si vous cherchez des moyens de remplir votre candidature, vous êtes au bon endroit. Ici 👉 nos meilleurs modèles de CV et lettres de motivation que vous pouvez télécharger gratuitement.

Pourquoi c’est une question à double facette ?

Au lieu de considérer la question « pourquoi vous et pas un autre » comme un piège, vous pouvez également considérer la question comme étant une opportunité à saisir.

Pourquoi une question piège ?

Une question piège parce que le candidat se dit en ce moment que le recruteur est en train de faire une inspection sur ses compétences et ses qualités personnelles. La première idée pour les candidats moins préparés serait à tout prix de plagier une réponse qui impressionnera le recruteur. Ce qui est tout à fait bancal, car il faut montrer plutôt vos points forts.

Une opportunité à saisir

Le « Pourquoi vous et pas un autre » est une opportunité à saisir parce que la question vient généralement en dernier. Lorsque le recruteur a fini de faire le tour de votre profil. Cette question est comme un « petit cadeau ». C’est à vous le candidat de le comprendre. En fait, c’est un bon signe, une occasion d’abattre vos dernières cartes dans la modestie.

En effet, c’est ce en quoi consiste cet exercice. Il faut pouvoir et savoir se vendre sans trop faire dans l’exagération. L’occasion de montrer que vous serez épanoui dans ce travail, et qu’en fait, vous êtes conscient des attentes et des défis à relever, que vous adhérez à la culture de l’entreprise, que cela s’aligne avec votre projet professionnel par extension. C’est le moment idéal pour persuader le recruteur !

Quelques conseils pour connaître vos points forts avant l’entretien et mieux répondre à cette question

Ces recommandations que nous allons lister ci-dessous concernent les compétences techniques ou hard skills et comportementales ou soft skills. Il faut les maîtriser pour pouvoir faire une bonne impression lors de la procédure de recrutement. Ainsi :

  • Il faut bien maîtriser votre CV et les acquis de votre formation académique qui s’adaptent au mieux aux objectifs du poste sollicité.
  • Il est également important d’avoir suffisamment d’informations sur l’entreprise en question. Cela inclut son actualité, ses métiers, sa culture, ses valeurs, etc.
  • Le candidat/la candidate doit pouvoir prouver sa capacité de leadership dans la communication, donc sa capacité de persuasion et dans le management.
  • Il/elle doit montrer sa passion pour le domaine d’activité du poste convoité.
  • Vous, en tant que candidat, devez rassurer le recruteur. Comment ? En faisant un résumé aussi bref que possible, et quantifié de vos réalisations passées. C’est votre occasion de ressortir vos meilleurs atouts ou vos points forts.

Tout ceci revient à dire que lorsque vous ferez face à cette question, sachez que la balle est dans votre camp. Votre avenir pour ce poste de rêve se trouvera en ce moment précis entre vos mains. Avec une bonne préparation, vous allez y arriver.

📌Note : Comme autre astuce avant de commencer répondre, vous pouvez reprendre le « pourquoi » de la question en reprenant votre souffle, pour parler aisément et posément sans balbutiements.

Les mots-clés pour mener à bien cet exercice

Nous avons jaugé cette précision de mots-clés utile pour aider nos lecteurs à formuler correctement et facilement leurs réponses. Nous les résumons ainsi :

  • Maîtriser son CV
  • Connaître l’entreprise
  • Travailler son éloquence
  • Adapter votre projet professionnel
  • Rester humble et modeste avec vos propos

Si vous parvenez à comprendre et à exploiter correctement ces mots-clés, vous n’aurez plus de difficultés pour passer un entretien quelconque. Pour illustrer davantage ces points, nous vous proposons ces quelques exemples.

Exemples de réponses à la question : « Pourquoi vous et pas un autre ? »

Nous avons choisi des exemples qui prennent en compte les compétences techniques et personnelles dont nous avons fait mention dans les paragraphes précédents. À la fin, nous vous proposons un exemple pratique en vidéo.

Pour valoriser une qualité personnelle, un caractère :

« Je suis concise et j’atteins mes objectifs sous la pression. Je suis organisée et gère bien mon temps (Points forts). J’ai organisé en deux semaines un atelier avec des intervenants venus de dix pays. D’après la direction générale, c’était un succès (Preuve). Je pense que ces qualités essentielles montrent mes aptitudes et ma capacité pour tenir le poste. Car je fournis un travail axé sur les résultats attendus, et dans les plus brefs délais (Lien au poste). »

Donner un argument qui a trait à une formation :

« J’ai suivi en début de cette année une formation de trois mois sur le marketing digital/le logiciel X (Preuve) que j’ai très bien assimilée (Point fort). Je serai ravi (e) de mettre ces nouveaux acquis à votre service (Lien au poste). »

Formuler une réponse qui répond à une compétence technique :

« Je suis bon dans le développement front-end/dans la communication digitale (Point fort), une compétence qui me semble indispensable pour ce poste. Car, la culture du digital est un élément crucial pour ce poste (Lien au poste). C’est moi qui ai d’ailleurs mené la dernière campagne de communication sur le produit X et les revenus en CA s’en sont suivis de Y% (Preuve). »

Une réponse qui valorise une ou des expériences :

« J’ai compris que les enjeux majeurs de l’entreprise sont le marketing digital et le management (Lien au poste). J’ai justement exercé cette fonction précédemment dans mon poste (Point fort). J’ai pu inculquer la culture du digital à l’équipe et la restructurer (Preuve). »

Une réponse qui montre la connaissance d’un secteur ou d’un marché :

« Le secteur de la distribution est un secteur à fort potentiel (Lien au poste). Je le connais bien (Point fort) puisque j’y ai travaillé ces cinq dernières années (Preuve). »

Une réponse avec une précision sur les chiffres :

« Je crois être le candidat que vous recherchez pour ce poste parce que je maîtrise les compétences nécessaires, notamment A et B que j’ai déjà eu l’occasion d’utiliser dans ma mission précédente. Celles-ci ont permis à mon département d’atteindre les objectifs escomptés Y et V avant les délais, soit 15% de mieux que l’année antérieure/soit 5% de bénéfice en plus pour l’entreprise. »

Pour votre petit bonus et comme promis, 🎁 voici une vidéo très pratique d’un peu plus de 13 minutes de Question Entretien qui explique comment répondre à la question Pourquoi vous et pas un autre ? Exemples de réponses (entretien d’embauche, oral de concours).

Nos recommandations

La réponse à la question « pourquoi vous et pas un autre » a toujours été un grand défi pour les candidats en entretien d’embauche, ou lors de la phase orale d’un concours. Bon nombre d’internautes l’ont compris et ont voulu y apporter des éléments de réponse dans leur blog respectif.

💡 Note : Toutefois, n’oubliez pas de contrôler vos faits et gestes lors de votre passage en entretien. Si vous dites que vous supportez le stress et que votre gestuel exprime le contraire, cela sera moins bénéfique pour vous. Dans la vidéo suggérée ci-dessus en exemple, vous allez apprendre aussi quelle posture adopter. En outre, il faut toujours remercier le recruteur à la fin de chaque entretien.

Notre but dans cet article était de nous joindre à eux et de partager ce que nous connaissons sur le sujet avec un exemple pour chaque cas. Cela à partir des expériences vécues et des connaissances des uns et des autres sur le sujet que nous avons pu recenser pour rédiger cet article.

Pour des conseils supplémentaires sur la rédaction des CV dynamiques, ou sur le choix de la tenue appropriée pour un entretien d’embauche, consultez notre page.

Articles similaires