Les métiers de la finance les mieux rémunérés

Os serviços com cuidado das crianças são uma oportunidade incrível de trabalho. Porém, é difícil conseguir uma contratação sem mostrar um bom perfil profissional. Uma das etapas que pode ajudar é aprender como fazer carta de apresentação para emprego de babá.

Créez votre CV professionnel en 5 minutes

Directeur Administratif et Financier, Directeur de comptabilité, Directeur de finance grands comptes ou encore responsable d’audit, responsable d’actuariat et analyste financier… Autant de fonctions dont les salaires avoisinent souvent 100K€ par an !

Pour accéder à de tels postes, vous verrez qu’il faut avoir des compétences en gestion, finance, comptabilité ou encore en droit des affaires et comprendre le fonctionnement ainsi que les enjeux stratégiques des entreprises sur le plan financier.

⚠️ Attention : des Soft Skills comme la rigueur et la capacité de synthèse sont aussi indispensables pour être un bon candidat !

Grâce à un parcours académique adapté et des expériences professionnelles qui répondent à un objectif de carrière précis, vous pourrez décrocher un emploi très rémunérateur dans le secteur de la finance. Choisissez bien les postes auxquels vous postulez et envoyez un maximum de candidatures percutantes en peu de temps en sélectionnant l’un des modèle de CV à modifier et à télécharger au format PDF.

📌 Dans cet article, vous trouverez des conseils pragmatiques pour orienter au mieux votre parcours pro et répondre aux offres d’emploi les plus pertinentes. Consultez des exemples de CV pour vous inspirer et commencez dès maintenant à faire décoller votre carrière.

Montrez au recruteur que votre objectif professionnel est logique, construit et réfléchi en faisant les bon choix d’orientation dans le secteur de la finance . 👇

Faites votre choix : Quel poste en finance ?

Comme pour la majorité des secteurs d’activité, plus vous vous spécialisez et plus vous avez de responsabilités, mieux vous êtes rémunérés.

Mais quelles sont les matières de la finance ? Quelles sont les opportunités d’évolution ?

👉 Pour mieux vous orienter, retrouvez ci-dessous la liste des professions existantes dans ce secteur d’activité en quête de talents (avec évolution possible en fonction de l’ancienneté !).

  • Le conseil et l’audit 
  • Expert-comptable : vérification de la conformité comptable des comptes
  • Commissaire aux comptes : certification des comptes d’une entreprise
  • Consultant fonctionnel : optimisation du système d’information financier
  • Consultant Fusacq : transaction comptable dans le cadre de fusions-acquisitions
  • Le contrôle et la gestion des risques
  • Contrôleur de gestion : analyses financières permettant de déterminer la stratégie
  • Risk manager : mise en place d’un dispositif destiné à la gestion des risques
  • Auditeur interne : propose des solutions pour atteindre les objectifs financiers
  • La comptabilité 
  • Comptable : application et suivi de la comptabilité d’entreprise
  • Consolideur : présentation comptable des états financiers d’un groupe
  • La finance
  • Credit manager : gestion des risques clients
  • Trésorier : garant des capacités financières (liquidités) de l’entreprise
  • Fiscaliste : assure la conformité ainsi que l’optimisation fiscale et juridique
  • Les métiers de la direction
  • Directeur administratif et financier : garant de l’exécution de la stratégie financière
  • Directeur financier : assure le pilotage de la stratégie financière et du budget
  • Directeur de la comptabilité : garant de la consolidation comptable du groupe

🎁 Empruntez le chemin de votre filière de prédilection et montrez-vous patient. À la clef, un poste de direction avec une rémunération qui atteint des sommets !

Quel est le salaire d’un financier ?

👉 Le salaire d’un financier est variable. Un junior peut espérer percevoir une rémunération comprise entre 35.000 et 45.000 euros bruts mensuels (conseiller financier) tandis qu’un DAF (Directeur Administratif et Financier) bénéficiant d’une vingtaine d’années d’expérience pourrait percevoir 130.000 euros chaque année. La rétribution dépend de plusieurs critères tels que :

  • Le métier choisi.

Plus l’expertise financière est recherchée (et donc rare), plus le salaire est élevé. Certaines sous-branches de la finance sont ainsi plus rémunératrices que d’autres car elles manquent de candidats qualifiés.

  • La taille de l’entreprise.

Une entreprise avec des enjeux financiers importants (CAC 40 par exemple) propose le plus souvent des salaires plus attractifs qu’une PME.

  • La typologie de l’entreprise.

Des cabinets d’audit tels que les Big 4 (PwC, EY, Deloitte et KPMG) proposent des rémunérations parmi les plus attractives du marché et sont un excellent tremplin professionnel pour les jeunes diplômés.

  • L’ancienneté.

Votre rémunération augmentera au fur et à mesure de votre expérience professionnelle et de vos compétences en audit, finance et/ou comptabilité. Si vous souhaitez faire carrière dans la finance, il est donc nécessaire d’avoir une stratégie d’évolution à long-terme.

  • Votre diplôme.

Pour trouver un emploi dans le secteur de la finance, vous devez être titulaire au minimum d’un BTS en comptabilité et dans l’idéal d’un master spécialisé en finance voire d’un Msc. Votre rémunération est ensuite proportionnelle au niveau de reconnaissance de votre diplôme et du niveau de celui-ci.

✒️ La rémunération dépend également du pays où vous exercez votre profession. Par exemple, quel est le métier le mieux payé au Canada ? Celui de trader (150.000 dollars canadiens par an) arrive parmi les métiers les mieux rémunérés du pays.

Les métiers de la finance les mieux rémunérés : la liste complète

Persévérance, expérience et ancienneté sont nécessaires pour atteindre des fonctions parmi les plus rémunératrices dans le secteur de la finance. Voici la liste des métiers les mieux rémunérés dans ce secteur qui doit être une véritable vocation. 👇

DAF – directeur administratif et financier

Salaire : compris entre 80.000 et 155.000 euros par an

Fonction : le directeur administratif et financier est en étroite collaboration avec le DG de l’entreprise. Son rôle consiste à maximiser la rentabilité de l’entreprise par l’intermédiaire de l’optimisation ainsi que sa viabilité sur le plan financier. C’est le représentant de l’entreprise lors des interactions avec les banques ou autres institutions financières.

Formation : Master ou master spécialisé dans le secteur financier

Comment accéder à ce poste ? Les profils des candidats qui ont une expérience au sein d’un cabinet d’expertise comptable sont particulièrement valorisés. Ces dernières doivent avoir des connaissances approfondies en comptabilité, droits des affaires, fiscalité, finance et contrôle de gestion voire en informatique.

🎁 Pour décrocher un job de rêve au sein d’un cabinet d’expertise comptable et faire décoller votre carrière (et espérer devenir DAF…), envoyez votre CV de comptable grâce à nos modèles de CV à modifier en fonction de votre profil et à télécharger au format PDF.

Directeur finances grands comptes ou responsable consolidation

Salaire : compris entre 4.000 et 15.000 euros par mois (en fonction de la taille de l’entreprise)

Fonction : un directeur des finances grands comptes est chargé de la consolidation des comptes financiers de plusieurs entreprises au sein d’un groupe. Il est également tenu de superviser la gestion administrative et financière de cet ensemble d’entreprises.

Formation : obtention d’un diplôme de niveau Bac+5 dans le secteur de la finance

Comment accéder à ce poste ? Rares sont les jeunes diplômés à devenir directeur financier grands comptes du premier coup ! Pour y parvenir, vous pouvez commencer par décrocher un emploi d’assistant de direction (voir CV assistant de direction) ou assistant de contrôleur de gestion.

Responsable actuariat

Salaire : compris entre 50.000 et 150.000 euros par an

Fonction : un actuaire intervient au sein d’une banque, d’une entreprise ou d’un assureur. Sa mission consiste à analyser et mesurer les risques internes et externes d’une entreprise sur le plan financier.

Formation : Bac+5 en mathématiques et statistiques avec une spécialisation relative aux enjeux financiers et comptables ou master spécialisé actuariat

Comment accéder à ce poste ? Avant de devenir responsable actuariat, il faut obtenir un poste d’actuaire. Le rôle de l’actuaire implique avant tout des connaissances techniques poussées ; celui-ci peut être amené à avoir des responsabilités importantes dès sa sortie d’école et en fonction de ses expériences en tant que stagiaire et/ou alternant.

Le métier de trader

Salaire : jusqu’à 100.000 euros par an

Fonction : le trader a pour fonction d’anticiper et de tirer profit des différentes fluctuations des indices boursiers sur le marché financier et ce, sur le plan international. Son poste s’intègre à celui de la gestion du risque financier.

Formation : Bac+5 en finance de marché

Comment accéder à ce poste ? Vous pouvez d’ores et déjà devenir trader en investissant en tant qu’indépendant. L’idéal est toutefois de commencer à travailler pour une entreprise ou une banque comme jeune diplômé grâce à une formation académique solide.

Contrôleur financier

Salaire : entre 90.000 et 100.000 euros par an

Fonction : comme son nom l’indique, le contrôleur financier est chargé de contrôler la bonne tenue comptable et fiscale des comptes d’une entreprise. Il s’assure de leur véracité et de leur régularité et émet des recommandations en cas d’irrégularités.

Formations : BTS comptabilité, licence de gestion, Bac+5 en finance et comptabilité

Comment accéder à ce poste ? Il est impératif de justifier de connaissances approfondies en matière de comptabilité pour devenir contrôleur fiscal ! Vous pouvez commencer par devenir comptable dans un secteur d’activité en particulier et au sein d’un cabinet avant d’espérer devenir contrôleur de gestion.

🎁  Pour vous accompagner dans la rédaction de votre curriculum vitae, consultez notre guide du CV de contrôleur de gestion ou du CV de contrôleur financier (modèles pour stagiaire, alternant, junior, sénior…). Envoyez des candidatures impeccables et rapidement grâce à nos exemples de CV pré-configurés à modifier en fonction de votre profil et à télécharger au format de votre choix !

Directeur de comptabilité

Fonction : garant de la bonne tenue des comptes de l’entreprise, le directeur comptabilité est chargé de la supervision des écritures comptables et au respect des normes. Il produit également des documents fiscaux (ex. Bilan annuel) et sociaux des comptes de l’entreprise. À l’instar du DAF, il s’agit de l’interlocuteur privilégié des banques.

Formations : BTS comptabilité, licence de gestion, Bac+5 en finance et comptabilité

Comment accéder à ce poste ? Comme pour certaines fonctions à responsabilité, une expérience professionnelle étendue en tant que comptable dans un cabinet est une bonne option. Cela permet d’acquérir des connaissances techniques et de se spécialiser dans un secteur d’activité.

Directeur de la trésorerie et du financement

Salaire : compris entre 70.000 et 80.000 euros par an

Fonction : en étroite collaboration avec le directeur financier, le responsable trésorerie et financement émet des recommandations quant aux capacités d’autofinancement de l’entreprise et peut être amené à rechercher des partenaires financiers afin d’assurer la viabilité de sa structure. Indirectement, il participe donc au développement de l’entreprise par l’intermédiaire de partenaires financiers.

Formations : diplôme en gestion administrative et financière et compréhension du fonctionnement de la trésorerie d’une entreprise

Conseils pour accéder à ce poste : avant même d’être diplômé, vous pouvez intégrer une association en tant que trésorier et/ou participer à la mise en place de projets de junior entreprises. Objectif : développer vos compétences en tant que trésorier et chargé de partenariat financier.

🎁  Quel est le salaire d’un trésorier ? La rémunération d’un trésorier varie entre 1900 euros (débutant) et 5.500 euros bruts par mois (expérimenté).

Chef de projet de finance

Salaire : environ 70.000 euros par an

Fonction : un chef de projet de finance a pour mission de réaliser des analyses financières quant à la fiabilité d’un projet et d’effectuer des planifications sur le plan financier. Il est le garant de la bonne articulation entre les délais, les coûts et la qualité.

Formations : Bac+5 en gestion de projet avec une compréhension solide de la finance. Idéalement, une spécialisation dans le secteur d’activité de l’entreprise au sein de laquelle vous postulez.

Conseils pour accéder à ce poste : pour accéder à un tel poste, vous devez d’abord participer à des projets (exemple de CV chef de projet et compétences) et participer à l’anticipation de leurs enjeux financiers. Du management de projets de dimension plus importante vous sera ensuite confié, notamment et surtout pour ce qui concerne leurs aspects financiers.

Expert fusion-acquisition

Salaire : en moyenne 70.000 euros par an

Fonction : la fusion acquisition consiste au rachat d’une entreprise par une autre ou de la mise en commun des actifs de chacune d’entre elles. Un expert Fusacq a pour mission d’appréhender les enjeux financiers d’une telle fusion acquisition afin de participer au bon déroulé de la transaction.

Formations : un parcours Bac+5  juridique et financier est nécessaire.

Conseils pour accéder à ce poste : un expert fusion-acquisition est doté d’une expertise approfondie en termes de transaction financière. Il comprend et appréhende les aspects légaux (dont les questions de conformité) et financiers. Pour obtenir un poste comme celui-ci, il convient de réaliser des stages et alternance en Fusacq et/ou de faire ses preuves au sein de cabinets juridiques et financiers spécialisés !

Analyste financier

Salaire : environ 8.500 euros par mois

Fonction : un analyste financier anticipe, planifie, et appréhende les impacts des stratégies de financements et des investissements d’une entreprise. Il propose des suggestions d’amélioration afin de renforcer sa rentabilité compte tenu des coûts.

Formation : bac+5 en école de commerce / école de gestion

Accéder au poste d’analyste financier : une bonne culture générale sur le fonctionnement d’une entreprise est nécessaire. Au-delà des connaissances techniques, un analyste financier doit avoir une grande capacité de synthèse afin de croiser les informations. Commencez par décrocher un poste de junior dans une banque ou un établissement financier en envoyant un CV d’analyste financier percutant. Vous avez aussi la possibilité de devenir gestionnaire de portefeuille pour obtenir à terme un tel poste !

Responsable d’audit

Salaire : compris entre 65.000 et 76.000 euros par an

Fonction : le responsable d’audit financier est le plus souvent mandaté par un cabinet d’audit externe à l’entreprise afin d’éviter tout conflit d’intérêt. Le sous-traitant est ainsi chargé, par l’intermédiaire de son consultant et responsable, de valider, d’invalider et/ou d’émettre des suggestions d’amélioration/de correction des comptes d’une entreprise. Un auditeur financier vérifie ainsi la cohérence des entrées et sorties financières en tant que collaborateur interne ou mandataire externe.

Formations : Bac+5 en finance et comptabilité. Un auditeur peut aussi être spécialisé ; titulaire d’une formation d’ingénieur et/ou d’un diplôme dans un secteur d’activité spécialisé (industrie, environnement…). Ces formations lui permettent d’avoir les connaissances nécessaires pour réaliser l’audit qui lui est confié.

Conseils pour accéder à ce poste : vous pouvez devenir auditeur financier en sortie d’école à la suite de stages et/ou alternances au sein de cabinets d’audit. Une expérience d’1 ou 2 ans suffit pour exercer de manière indépendante. Au fur et à mesure de votre ancienneté, vous pourrez gagner en autonomie, acquérir des comptes clients aux enjeux de plus en plus importants et espérer décrocher un poste de responsable d’audit financier.

👉 Retrouvez des conseils de rédaction pour le CV auditeur (junior ou sénior) à modifier parmi nos modèles de CV en fonction de votre profil. Objectif : gagner du temps et envoyer un maximum de candidatures.

Conseiller juridique et financier

Salaire : environ 4.200 euros bruts mensuels

Fonction : comme le titre du poste l’indique, un conseiller juridique et financier apporte des conseils de nature juridique et financière aux entreprises. Il assiste les avocats dans la rédaction des mémoires, des projets de contrats financiers et avis juridiques.

Parcours académique : double diplôme en droit et en finance

Comment accéder au poste de conseiller juridique et financier ? Pour décrocher un poste de conseiller juridique et financier, il est nécessaire d’effectuer des stages dans des cabinets d’avocats et au sein du service financier de grandes entreprises. Cela vous permettra d’avoir un aperçu global et des connaissances générales pertinentes en droit et en finance. Votre parcours pro doit toutefois être logique et idéalement spécialisé dans une filière que vous aimez.

👉 Pour vous accompagner, lire nos conseils de rédaction du CV de responsable juridique.

Le profil idéal : Pourquoi vouloir faire de la finance ?

Vous devriez faire de la finance si :

(1) vous souhaitez percevoir une rémunération élevée rapidement et ;

(2) êtes doté des compétences techniques et interpersonnelles indispensables.

Pour faire carrière dans la finance, des Hard Skills (compétences techniques) propres au métier que vous souhaitez exercer ainsi que des Soft Skills (savoir-être) sont indispensables aux postes à pourvoir.

Hard Skills dans le secteur de la finance

  • Être passionné des chiffres
  • Compétences en informatique
  • Connaissance de l’anglais
  • Culture générale d’entreprise solide
  • Connaissances en finance et comptabilité
  • Compréhension des enjeux financiers
  • Spécialité dans un secteur d’activité (distribution, logistique…)
  • Connaissances en droit des entreprises et compliance

Les soft Skills pour les métiers de la finance

  • Rigueur
  • Polyvalence
  • Capacité de synthèse
  • Attention aux détails
  • Sens de l’organisation
  • Capacité à maîtriser son stress
  • Bonnes capacités de communication écrite et orale
  • Bonne capacité d’adaptation

Quelles études faut-il faire pour travailler dans la finance ?

Comment entrer dans la finance ? Sachez qu’il est impossible d’exercer un métier dans le secteur de la finance sans formation académique. À minima, vous devrez être titulaire d’un BTS comptabilité pour décrocher un poste. Ensuite, il faut bien comprendre que plus la formation académique que vous choisissez est prestigieuse, reconnue, et professionnalisante (elle vous permet d’être opérationnel(le) rapidement), au plus votre rémunération sera élevée.

Quelques exemples de formation qui vous permettent d’accéder aux métiers de la finance :

  • Diplôme d’école de commerce en gestion administrative et financière (option finance)
  • Formation Bac+5 en finance de marché
  • Msc (Master of Science) banque d’affaires et ingénierie financière
  • Licence de gestion et comptabilité

👉 Vous pouvez intégrer une école de commerce (privée et sur concours comme l’Edhec ou Audencia) ou suivre un cursus universitaire. L’université de Paris Dauphine (sélection sur dossier) est l’une des formations publiques très qualitatives reconnues en France et à l’étranger qui vous permet d’acquérir des compétences solides dans le secteur de la finance !

Notre guide du CV master vous accompagne dans vos démarches académiques (à ne pas oublier : une lettre de motivation impactante pour mettre toutes les chances de votre côté !).

 

Articles similaires

 

comment travailler en suisse

comment travailler en suisse

Dans un si petit pays réputé pour sa qualité de vie remarquable, un grand nombre d’expatriés du monde entier viennent...