Hard skills : Définition et exemples (liste par secteur)

On parle de hard skills pour désigner les compétences techniques utiles dans un cadre professionnel. Selon une étude de Skill Survey, 77 % des recruteurs estiment que les soft skills (compétences comportementales) sont plus importantes que les hard skills.
hard skills

Créez votre CV professionnel en 5 minutes

Mais attention, cela ne signifie pas non plus qu’un candidat à un poste devrait négliger les hard skills. Celles-ci restent un critère déterminant dans tout processus de recrutement. Les recteurs d’une entreprise ne manqueront pas de scruter vos hard skills dans votre CV et dans votre lettre de motivation. Par ailleurs, vous devez également en parler lors de l’entretien pour convaincre le recruteur de vous embaucher.

Que veut dire exactement « hard skills » ? Pourquoi sont-elles importantes pour une candidature ? Quelle différence y a-t-il entre soft skill et hard skill ? Comment utiliser à bon escient les hard skills pour décrocher un emploi ? Quelles sont les compétences techniques les plus recherchées sur le marché de l’emploi ? Voici toutes les réponses à vos questions.

Que signifie hard skills ?

« Hard skill » est un terme anglais qui signifie littéralement « compétence dure » en français. On le traduit communément par compétence technique ou savoir-faire. Ces compétences techniques sont acquises généralement lors des études, des formations et au cours des expériences professionnelles.

Quels sont les différents types de hard skills

On peut classer les hard skills en deux catégories :

  • Les compétences transposables
  • Les compétences spécifiques
Les compétences transposables ou transversales : Ces types de hard skills sont universelles. C’est-à-dire, des compétences valables et favorables dans des secteurs d’activité différents. Par exemple, la maîtrise d’une langue étrangère peut être utile à la fois à un traducteur, à un guide touristique, à un réceptionniste ou encore à un chargé d’affaires internationales.

Notez aussi toutefois que les compétences transversales trouvent leur importance dans le cas d’une reconversion professionnelle.

Les compétences spécifiques : Généralement, ce sont des compétences propres à un métier. Par exemple, la maîtrise d’un logiciel de radar météorologique n’est utile qu’à un métier dans la météo.

hard skills

Exemples de hard skills

Voici quelques exemples de hard skills selon les métiers :

Les hard skills d’un gestionnaire des réseaux sociaux

  • Techniques de communication
  • Maîtrise des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, etc.)
  • Rédaction de contenu
  • Règles de droit de diffusion de l’information
  • Webmarketing
  • Outils d’analyse de performances

Les compétences techniques pour un chargé de marketing

  • Conception d’une stratégie marketing
  • Réalisation d’une campagne marketing
  • Merchandising
  • Gestion administrative
  • Maîtrise d’une langue étrangère
  • Marketing des réseaux sociaux

Les hard skills d’un conducteur de travaux

  • Règles de sécurité
  • Gestion de stocks
  • Normes de construction
  • Réglementation thermique
  • CAO
  • BIM

Les hard skills d’un gestionnaire de compte

  • Techniques de vente et de négociation
  • Analyse des risques financiers
  • Comptabilité
  • Fiscalité
  • Mathématiques financières
  • Étude de marché

Les hard skills d’un cuisinier

  • Techniques de production culinaire
  • Règles d’hygiène et de sécurité alimentaire
  • Chaîne du froid
  • Création d’un menu
  • Conditionnement des aliments
  • Modes de cuisson des aliments
hard skills

Quelle est l’importance des hard skills ?

Les hard skills permettent aux recruteurs de déterminer si vous êtes ou non en mesure d’occuper le poste que vous convoitez. Celles-ci leur permettent notamment de savoir si vous avez les savoir-faire nécessaires pour mener à bien vos futures tâches. Ce sont donc des informations à mettre en exergue dans un CV vu qu’elles sont d’une importance capitale aux yeux des recruteurs.

Quelle est la différence entre hard skills et soft skills ?

Les soft skills sont des compétences non techniques. Elles désignent les compétences comportementales ou savoir-être. Contrairement aux hard skills, les soft sklls sont liées étroitement à la personnalité et sont généralement innées. Il peut s’agir notamment de la manière dont une personne travaille, de sa capacité à s’intégrer dans un nouvel environnement et à communiquer avec ses collègues, etc.

Quelques exemples de soft skills :

  • Travail en équipe
  • Aisance relationnelle
  • Organisation
  • Capacité d’adaptation
  • Force de persuasion
  • Capacité d’écoute
  • Leadership
  • Sens de l’analyse
  • Créativité
  • Autonomie
📌 Note : Les soft skills et les hard skills sont des compétences professionnelles complémentaires à ne pas négliger quel que soit le poste que vous visez. En général, les recruteurs scrutent d’abord les hard skills avant de vérifier les soft skills. Si deux candidats possèdent le même profil technique, le recruteur pourrait s’appuyer sur les soft skills pour trancher.

Comment utiliser les hard skills ou compétences techniques pour valoriser sa candidature ?

Vous savez maintenant ce que sont les hard skills ainsi que leur importance. Reste à savoir comment les mettre en valeur dans votre CV et votre lettre de motivation pour vous aider à décrocher un job. 👇

Comment indiquer les hard skills dans un CV ?

Mentionnez vos hard skills dans les différentes rubriques de votre CV de manière stratégique

Sachez que vous pouvez répartir vos hard skills dans plusieurs endroits du document, notamment :

Pour susciter la curiosité du recruteur, quoi de mieux que de placer deux à trois de vos compétences clés dès le résumé de votre profil professionnel.

  • Dans une rubrique intitulée compétences professionnelles :

Listez vos savoir-faire dans une rubrique spécifique. Il s’agit de la manière la plus classique de présenter les hard skills dans un CV. Par la même occasion, intégrez également quelques soft skills dans la liste. L’idéal serait d’équilibrer le nombre de hard skills et soft skills.

  • Dans la section expérience professionnelle :

Les missions que vous avez accomplies lors de vos expériences en disent long sur vos savoir-faire. Pensez également à valoriser vos réalisations majeures par des chiffres. L’idée c’est de démontrer à votre futur employeur que grâce à vos hard skills, vous avez réussi à atteindre de bons résultats.

Créez une rubrique spécifique pour parler de vos compétences linguistiques

Si la maîtrise de plusieurs langues figure parmi les compétences exigées dans l’annonce, le mieux serait de créer une rubrique pour mettre en évidence vos compétences linguistiques. Pour mettre en valeur votre niveau de langue dans votre CV, utilisez le CERCL (C2, C1, B2, etc.). Mieux encore, précisez vos scores aux examens de certifications pour captiver l’attention du recruteur.

Exemple:

Langues étrangères

Anglais : Autonome (C2, TOEFL 116/120)

Espagnol : Avancé (C1, SIELE 216/250)

Mettez en évidence vos compétences informatiques dans une rubrique dédiée

Créez une rubrique spécialement dédiée à vos compétences informatiques si vous pensez que celles-ci pourraient booster votre candidature. C’est notamment la structure recommandée dans un CV pour postuler dans le domaine de l’informatique.

💡 Astuce : Pour vous démarquer des autres candidats, n’hésitez pas à intégrer votre certification dans votre CV si vous en détenez une. Celle-ci rassure en effet votre potentiel employeur quant à vos aptitudes et compétences. Là encore, le mieux serait de créer une rubrique spécifique. N’oubliez pas de mentionner l’organisme de certification ainsi que la date d’obtention du certificat.

Comment mettre en valeur ses hard skills dans sa lettre de motivation ?

La lettre de motivation étant un document complémentaire au CV, assurez-vous d’y inclure également vos hard skills les plus pertinentes.

Où placer les hard skills dans une lettre de motivation ? Pour vous aiguiller sur ce sujet, voyons la structure d’une lettre de motivation simple pour tout type de candidature :

  • En-tête
  • Objet de candidature
  • Formule de politesse de début
  • Premier paragraphe : ancien poste et poste souhaité dans l’entreprise
  • Deuxième paragraphe : projet professionnel + intérêt pour le poste
  • Troisième paragraphe : 👉 hard skills + soft skills
  • Demande d’entretien
  • Formule de politesse de fin
  • Signature, nom et prénom
💡 Astuce : Avant de remplir ce troisième paragraphe, veuillez lire attentivement l’annonce d’offre d’emploi. Scrutez notamment les parties « profil recherché » et « missions principales » et essayez de déterminer les compétences recherchées par l’entreprise. De cette manière, il sera plus facilement pour vous de rendre votre CV et votre lettre de motivation percutants.

Comment parler de ses hard skills lors d’un entretien d’embauche ?

Selon une étude, 47 % des recruteurs ont déjà détecté des mensonges dans les CV. Ne soyez pas donc étonné si le responsable du recrutement de l’entreprise cherche à vous tester lors de l’entretien.

Pour prouver à votre potentiel employeur que vous disposez des compétences techniques mentionnées dans votre CV, voici quelques conseils :

  • Utilisez des exemples concrets pour démontrer vos hard skills. Pensez notamment à parler des résultats que vous avez atteints ou encore des problèmes que vous avez résolus.
  • Emportez votre ordinateur avec vous le jour de l’entretien. Au cas où le recruteur douterait de vos compétences, n’hésitez pas à lui proposer de voir quelques-unes de vos réalisations clés.
hard skills

Liste des hard skills les plus convoitées (par secteur)

Les hard skills les plus recherchées dans le secteur de l’informatique

  • Interface de programmation d’application
  • Langage de programmation (Python, Java, C, etc.)
  • Développement front-end
  • Programmation orientée objet
  • Développement full-stack
  • Architecture technique
  • Développement mobile
  • Conception de programme
  • Automatisation de tests
  • Programmation web côté serveur

Les hard skills les plus prisées dans le secteur du commerce

  • Développement commercial
  • CRM et GRC
  • Management commercial
  • Rédaction d’offres commerciales
  • Social selling
  • Management d’équipes commerciales
  • Analyse de marché
  • Commerce international
  • Prospection commerciale
  • Techniques de clôture de ventes

Les hard skills les plus demandées par les recruteurs dans le domaine du marketing

  • Marketing d’affiliation
  • Storytelling
  • Analyse de données
  • Maîtrise des réseaux sociaux
  • Stratégies SEO/SEA
  • Gestion de projet
  • Compétences linguistiques
  • Outils statistiques
  • Outils informatiques
  • Campagnes marketing

Les hard skills les plus sollicitées par les employeurs dans le secteur du digital

  • Cloud computing
  • Blockchain
  • Web analytique
  • Web marketing
  • Intelligence artificielle
  • Conception d’interfaces utilisateurs
  • Content management
  • Gestion d’affiliation
  • Stratégies SEO/SEA/SEM
  • Production vidéo

Hard skills : conclusion et points clés à retenir

En quelques mots, voici ce qu’il faut retenir sur les hard skills :

  • Le Hard skill est un terme anglais qui signifie compétence technique.
  • La plupart des hard skills sont spécifiques à un métier.
  • Les hard skills sont acquises lors du parcours scolaire, formations et au cours des expériences professionnelles.
  • Les hard skills permettent au recruteur de savoir si le candidat dispose des compétences nécessaires pour mener à bien ses futures missions.
  • Il est possible d’inclure les hard skills dans l’accroche et dans une rubrique intitulée compétences professionnelles.
  • Le mieux serait de créer des rubriques spécifiques pour mettre en évidence ses compétences linguistiques et ses compétences informatiques.
  • Il convient d’équilibrer ses hard skills et ses soft skills dans un modèle de CV pour mettre toutes les chances de ses côtés.

Articles similaires

 

comment travailler en suisse

comment travailler en suisse

Dans un si petit pays réputé pour sa qualité de vie remarquable, un grand nombre d’expatriés du monde entier viennent...