Exemple de CV journaliste et compétences : guides + modèles à télécharger

Le CV d'un journaliste est un document qui vous permet d'indiquer votre niveau d'expérience, votre spécialité et votre domaine d'expertise. Une telle description est essentielle pour vous différencier de vos collègues.

Note moyenne

5
Rated 5 out of 5
1 Des gens l'ont déjà noté

Informations complémentaires sur le métier

Le salaire d’un journaliste est compris entre 24 000 et 55 000 euros bruts par an et en moyenne, un journaliste perçoit un salaire de 39 381 euros bruts 💶 . La rémunération dépend de plusieurs paramètres tels que : la typologie du média, les années d’expérience, la spécialité ou encore le niveau hiérarchique.

Désormais, le journalisme est un métier qui subit et s’adapte aux mutations digitales et qui doit nécessairement influencer pour être moderne et s’adapter à son époque, ce qui est loin d’être facile. Quels sont les conseils à suivre ?

Exemple de CV

  • Marine Kichak
  • 12 rue du Temple, 75011 Paris
  • [email protected]
  • 06 21 54 65 32
  • Twitter : @marinekichak (6.120 followers)
  • LinkedIn : Marinekichak/linkedin/fr

Journaliste spécialiste de l’environnement pour la presse numérique

[Présentation] Journaliste expérimentée (et passionnée) du secteur de l’environnement et des énergies renouvelables pour la presse en ligne, je dispose de 2 ans d’expérience en tant que pigiste et de 4 ans au sein de la rédaction LesEchos.fr. Dynamique et réactive, je propose des articles originaux et de qualité grâce aux multiples sources accumulées.

Expériences professionnelles

Depuis octobre 2016 – Journaliste environnement et énergies renouvelable, LesEchos.fr, Paris

  • Recherche de sujets scientifiques sur le changement climatique et l’écologie
  • Couverture des événements relatifs à l’écologie en France et en Europe
  • Quête de profils atypiques : entreprises responsables, acteurs de l’écologie participative, associations…

2012/2016 – Pigiste environnement et énergies renouvelables, Paris
Rédactions : LeMonde.fr, lesEchos.fr, brut magazine, Femina.fr…

  • Couverture de différents sujets relatifs à l’écologie en particulier et l’environnement en général
  • Moyenne de 4 articles/semaine
  • Journalisme d’investigation concernant des entreprises non respectueuses de l’environnement

Formation

2011 – Master en journalisme, Celsa, Paris
2010 – Licence en sciences de l’environnement, Université Paris Descartes (major de promotion)

Compétences personnelles et professionnelles

  • Maîtrise des outils de rédaction web
  • Gestion des projets éditoriaux d’envergure (couverture)
  • Réseau étendu et sources importantes
  • Maîtrise des techniques de questionnement
  • Force de persuasion
  • Curiosité intellectuelle

Connaissances informatiques

  • Pack Office (Word, PowerPoint, Excel)
  • WordPress
  • Joomla
  • Sharepoint
  • SEO

Langues étrangères

  • Anglais bilingue – binationalité britannique
  • Espagnol courant – expatriation de 2 ans en Espagne
[Exemples des meilleurs travaux journalistiques accomplis]

CV journaliste

Comment faire un CV journaliste original ?

💡 Le CV de journaliste doit mettre en valeur les connaissances dont vous disposez sur un thème en particulier (politique, économie, écologie, santé…) ainsi que la typologie de médias pour lequel vous travaillez habituellement (papier, télé, radio, numérique…) et éventuellement la qualité de votre plume. Vous vous devrez de mettre également en valeur votre influence éventuelle par l’intermédiaire de réseaux sociaux comme Twitter.

La mise en page du CV d’un journaliste

  • A moins d’êtres ultraspécialisés en design, la mise en page doit rester relativement classique, c’est-à-dire avec une police de caractère Helvetica, Times New Roman ou Calibri comprise entre 10 et 12.
  • Des couleurs agréables peuvent néanmoins être utilisées afin d’égayer le CV de journaliste et éventuellement rappeler votre spécialité ;
  • La liste des travaux accomplis peut être présentée à l’aide de puces qui indiquent votre capacité d’organisation et votre sens du détail.
  • Présentez votre rédaction sur une page de format A4

La structure du CV d’un journaliste professionnel

Voici la structure d’un exemple de CV journaliste :

  • Vos coordonnées personnelles (nom, adresse, numéro de téléphone, adresse e-mail…) ;
  • Votre présence sur les réseaux sociaux ainsi que votre niveau d’influence
  • Votre en-tête et titre : spécialité, ancienneté, typologie de média ;
  • Les expériences professionnelles ;
  • Votre parcours académique ;
  • Vos SoftSkills et HardSkills relatives au métier de journaliste ;
  • Les compétences en langue et informatique ;
  • La liste éventuelle de vos travaux accomplis, par exemple si vous publiez sous l’anonymat.

Commencer avec l’en-tête du CV journaliste

L’en-tête permet d’attirer l’attention sur votre CV de journaliste. Celui-ci doit être formulé avec précision et concision. Les informations qu’il contient doivent valoriser votre profil, préciser les médias pour lesquels vous êtes spécialisé ainsi que votre cœur de métier.

Aussi, n’oubliez pas d’intégrer une phrase d’accroche en dessous du titre du CV, dans un encadré spécifique et en gras. Le nombre de mots est compris entre 50 et 60 caractères environ.

Exemple d’en-tête / Exemple de mauvais en-tête

CORRECT
Exemple de CV avec un en-tête correct

Profil : Journaliste expérimentée (et passionnée) du secteur de l’environnement et des énergies renouvelable pour la presse en ligne, je dispose de 2 ans d’expérience en tant que pigiste et de 4 ans au sein de la rédaction LesEchos.fr. Dynamique et réactive, je propose des articles originaux et de qualité grâce aux multiples sources accumulées.

INCORRECT
Exemple de CV avec un en-tête à éviter

Profil : Journaliste aux Echos depuis 2 ans et pigiste pendant 4 ans, j’ai été formé au Celsa et obtenu mon diplôme en 2011. Je suis dynamique, ponctuelle, curieuse et passionnée par l’écriture.

Faut-il une photo dans le profil du CV journaliste ?

Votre CV original de journaliste doit être à votre image et peut comporter une photo, mais cela n’est absolument pas obligatoire, sauf si vous postulez pour un emploi d’animateur de télévision ou de radio et souhaitez communiquer votre énergie positive.

Dans le cas où vous désirez éviter d’ajouter une photo en raison d’opinions personnelles (ou dans le cas où vous postulez dans certains pays étrangers pour lesquels la photo est à proscrire), abstenez-vous ! La photo est optionnelle et ne reflète en rien votre talent de journaliste.

Choisir son titre de CV journaliste

Le titre du curriculum vitae est indispensable. Il est nécessairement accrocheur et son objectif est d’attirer l’attention des recruteurs afin de vous démarquer des autres journalistes de votre branche. Vous pouvez opter pour :

  • Journaliste – journaliste santé pour la presse écrite spécialisée
  • Journaliste d’investigation – journaliste politique spécialiste du Moyen-Orient
  • Journaliste digital – journaliste spécialiste de l’environnement pour la presse numérique

L’expérience professionnelle dans le Curriculum Vitae d’un journaliste

Afin de vous différencier, vous devez indiquer vos expériences professionnelles :

  • Mentionnez d’abord votre spécialité ; celle-ci doit illustrer la cohérence de votre parcours ;
  • Mettez en valeur les sujets traités dès lors qu’ils sont complexes et lourds de conséquences dans l’opinion publique ;
  • Précisez le nom du média pour lequel vous avez travaillé ainsi que sa typologie (télé, radio, papier, numérique…) et ce, même en tant que pigiste.

Décrire ses expériences professionnelles sur son CV journaliste original

Afin de faciliter la lecture de vos expériences professionnelles, celles-ci peuvent apparaître sous forme de de puces et mentionnées à la manière d’un entonnoir, c’est-à-dire de la plus récente à la plus ancienne.

Exemples d’expériences professionnelles pour les journalistes experts

  • Couverture de sujets scientifiques et de recherches académiques [concernant tel domaine d’expertise]
  • Couverture des événements tels que : COP21, grenelle de l’environnement… [spécialité : écologie]
  • Quête de sujets atypiques : la robotisation dans l’industrie textile [spécialité : ressources humaines]

Exemples d’expériences professionnelles pour les journalistes amateurs

  • Couverture de différents sujets relatifs à l’écologie, aux phénomènes de société, à la délinquance et à la politique nationale
  • Couverture de l’actualité concernant les entreprises responsables en France
  • Accompagnement du journalisme d’investigation dans la vérification des sources

Les études dans le Curriculum Vitae journaliste professionnelles

Le métier de journaliste étant une profession « réglementée » nécessitant une « carte de presse » pour exercer, les études et/ou certaines formations sont toujours nécessaires pour exercer en toute légalité.

Faut-il commencer par les études ou les expériences professionnelles ?

De telles informations sont de facto vérifiées en amont dans le cas où le journaliste dispose de plusieurs expériences professionnelles au sein de différents médias. Dans un tel cas, les formations suivies peuvent être mentionnées sans être mises en valeur.

Comment bien lister ses études dans un CV journaliste ?

Toutefois, des formations d’excellence comme l’ESJ, sciences Po ou le Celsa peuvent s’avérer représenter de précieux atouts pour les candidats.

Il s’agit donc de mettre en avant :

  • L’année d’obtention du diplôme ou de la certification ;
  • L’intitulé du diplôme ou de la certification obtenus ;
  • Le nom de l’organisme, école ou institut de délivrance ;
  • La mention ou distinction éventuellement reçue.

Exemple de la section d’études d’un CV de journaliste

Parmi les exemples de CV, on retrouve la rubrique relative au parcours académique :

  • 2011 – Master en journalisme, Celsa, Paris ;
  • 2010 – Licence en sciences de l’environnement, Université Paris Descartes (major de promotion)

Les compétences à mettre dans le CV d’un journaliste

Les compétences et contenus produits doivent également figurer parmi les éléments importants à introduire dans votre CV original de journaliste.

Quelles sont les compétences principales recherchées pour être journaliste ?

Afin qu’un candidat soit recruté pour un poste de journaliste ou rédacteur en chef, il doit disposer de certaines compétences.

Les compétences dites « pratiques » sont importantes à mentionner et cela est d’autant plus vrai que vous postulez au poste de journaliste (spécialiste) :

  • Maîtrise des outils rédactionnels ;
  • Expertise en design
  • Connaissances techniques en écologie
  • Certification en politique
  • Licence d’économie
  • Anglais bilingue
  • Arabe courant
  • Expertise en rédaction ;
  • Gestion des logiciels de montage vidéo ;
  • Communication orale et écrite ;

Les compétences « pratiques » du candidat à l’offre d’emploi de rédacteur en chef sont moins à prouver en raison de ses nombreuses expériences professionnelles. Ainsi, le regard des recruteurs se portera surtout sur ses compétences personnelles :

  • Relation de proximité avec les sources ;
  • Excellence du contenu rédactionnel et honnêteté intellectuelle ;
  • Gestion d’équipe ;
  • Force de persuasion ;
  • Capacités d’analyse relative à un domaine de compétence en particulier ;
  • Empathie naturelle et bienveillance ;
  • Ténacité et force de proposition ;
  • Excellente résistance au stress ;
  • Capacité d’action dans l’urgence ;
  • Grande capacité d’adaptation.

L’importance des contenus produits pour un journaliste professionnel ?

📌 Le contenu que vous produisez doit être mis en valeur sur le modèle de CV que vous allez proposer, car cela permet de démontrer votre talent. Ainsi, nos conseils consistent notamment à vous inviter à mettre des liens vers les meilleurs sujets que vous avez traités !

Les contenus peuvent être en vidéo ou il peut s’agit d’articles papiers voire disponibles en ligne. Votre travail doit permettre de surprendre par exemple en raison de :

  • L’information pertinente que vous êtes parvenu à communiquer
  • L’excellence du média pour lequel vous avez travaillé
  • Le nombre de vues/de partages/de likes de votre article
  • Les interviews concernent des personnalités publiques

Ainsi, tous les exemples de CV vont nécessairement valoriser le travail du journaliste, que celui-ci rédige pour la presse écrite ou fasse des reportages pour la télévision. La mise en valeur de tels travaux et sa participation au sein de rédactions d’envergure lui permet de se distinguer en tant que professionnel des médias.

Rédiger l’accroche idéale pour le CV d’un journaliste

La phrase d’accroche permet au recruteur d’avoir une idée générale du profil du candidat. Il s’agit d’une ligne répondant aux questions « quelle est ma spécialité ? » ; « quels sont les médias pour lesquels je travaille habituellement » ; « quel est mon objectif ? »

Exemple d’accroche pour un expert

Journaliste spécialiste de l’environnement pour la presse numérique

Exemple d’accroche pour un amateur

Journaliste qualifié destiné à se spécialiser dans le secteur de l’environnement en ligne

Les rubriques supplémentaires pour votre CV journaliste parfait

Les compétences supplémentaires telles que les compétences informatiques et la maîtrise des langues étrangères sont essentielles afin de se démarquer.

Les compétences informatiques et certifications

Naturellement, les compétences en informatiques sont indispensables au métier de journaliste et votre modèle de CV se doit d’indiquer de tels savoirs, que vous travailliez pour la presse papier, la télévision ou pour les médias en ligne.

Aussi, les certifications peuvent être indiquées afin de montrer que vous avez l’aptitude à travailler en tant que journaliste, et cela est d’autant plus important si vous êtes un journaliste en herbe !

Les langues

Les compétences en langue étrangère peuvent s’avérer être d’une importance notable, et cela est particulièrement le cas de l’anglais car de nombreuses sources sont en réalité uniquement disponibles dans cette langue.

Aussi, dans le cas où votre spécialité est celle de la politique internationale en Amérique latine, des connaissances en espagnol et en portugais peuvent s’avérer essentielles pour décrocher certains emplois.

Afin de mettre cette compétence en valeur, vous pouvez indiquer des informations telles que :

  • la certification relative à la langue étrangère ainsi que le score obtenu (exemple TOEIC – anglais: 990/100)
  • les années de pratique ou l’héritage familial éventuel
  • les niveaux, compris entre A1 et C2

Les centres d’intérêt

Nul besoin d’évoquer les éventuels centres d’intérêt. Dès lors que vous êtes spécialisé dans un domaine en particulier, le recruteur prend connaissance de vos goûts par cet intermédiaire.

Ainsi, vous aimez très probablement la géopolitique si vous êtes spécialiste des faits politiques internationaux ou l’architecture dans la mesure où vos articles sont spécialisés dans l’habitat.

Résumé : les points clés pour rédiger un excellent CV journaliste

Pour rédiger un meilleur CV en tant que journaliste, vous devez :

  • Mentionner vos coordonnées ainsi que votre présence sur les réseaux sociaux (capacité d’influence)
  • Soigner l’en-tête avec le titre et la phrase d’accroche précisant le type de médias ainsi que le domaine d’expertise ;
  • Faire le point sur vos expériences professionnelles ;
  • Indiquer votre formation initiale, d’autant plus que celle-ci est prestigieuse et/ou en lien avec votre spécialité ;
  • Préciser vos compétences personnelles et interpersonnelles ;
  • Valoriser vos meilleurs contenus.

Écrire une lettre de motivation qui accompagne bien votre CV

La lettre de motivation accompagnant la candidature de journaliste permet au futur employeur de connaître les motivations profondes du candidat ainsi que, comme son nom l’indique, l’intensité de sa motivation à décrocher le poste en question. Elle conduit à valoriser les différents contenus produits et de les contextualiser afin de montrer sa singularité.

widget

Articles Similaires