Exemple de CV canadien : tout savoir pour rédiger un CV Canada gagnant

Il est primordial d’adapter sa candidature selon les règles du pays de destination. Qu’en est-il du CV Canada ? Sachez qu’il existe des informations à y inclure impérativement. D’autres sont inutiles. Il y a aussi celles qui sont à bannir si l’on souhaite décrocher un emploi en Atlantique.

Note moyenne

5
Rated 5 out of 5
1 Des gens l'ont déjà noté

How to adapt your CV to the standards in force in Canada? What language used? What are the elements that differentiate a French CV and a Canadian CV?

All the answers to your questions in this article.

To inspire you, we have provided you with an example of a Canadian CV (written version).

A simpler option : create a resume in minutes with our free resume examples.  Find a Canadian CV template from our large catalog. Download (in Word or PDF format) the one adapted to your profile. Finally, customize it according to your preferences. [/ Su_note]

From the right format to the content, how to have the best CV in Canada?

Pour vous positionner efficacement sur le marché de l'emploi canadien, rédigez un CV qui plaît aux recruteurs locaux.

Tout d'abord, notez que deux règles d'or ne changent pas qu'il s'agisse d'un CV canadien ou français :

  • Présentation et mise en page soignées : à l’instar d’un CV destiné à un employeur dans l’Hexagone, sa présentation doit être irréprochable. C’est primordial pour captiver l’attention du recruteur.
  • Rédaction en fonction de l’offre : il faut s’inspirer des mots-clés dans la description de l’offre. Pourquoi ? D’une part, pour ne pas se faire éliminer par les ATS (logiciels de suivi des candidatures. D’autre part, pour susciter l’intérêt du recruteur.

Quelles sont alors les particularités d'un CV canadien ? Et comment faire la différence ?

Afin que vous puissiez proposer un bon CV à votre potentiel recruteur, créez-le de manière à correspondre aux normes canadiennes.

Voici les principales différences entre les CV canadiens et les CV français :

Les informations personnelles
CV français : Le candidat est libre d'intégrer ou non sa date de naissance, son sexe ou encore son statut marital.

CV canadien : Les informations personnelles ne doivent en aucun cas y figurer. Ces dernières sont en effet jugées comme étant des éléments discriminatoires. Il convient de fournir uniquement son nom, son prénom ainsi que ses contacts (téléphone, Mail, Skype).

La photo
CV français : Il est conseillé d'ajouter une photo de qualité professionnelle qui reflète sa personnalité. Il est d’ailleurs recommandé de faire appel à un photographe professionnel pour mettre toutes les chances de son côté.

CV canadien : Plus la peine de se prendre la tête à choisir la photo parfaite. Cette dernière est inutile. Néanmoins, certains recruteurs pourraient l'exiger s'il s'agit d'un poste nécessitant le contact avec le client. Citons entre autres le métier d'animateur.

L'ordre d'importance des rubriques (parcours professionnel, compétences et études)
À la différence d'un curriculum vitae français, dans un CV canadien, l'expérience prime sur les études. Il en est de même pour les compétences professionnelles. Détaillez donc ces informations pour plus de valeur ajoutée à votre candidature. Pour vous aiguiller sur ce sujet, découvrez un modèle de CV canadien un peu plus bas dans ce guide.

Par ailleurs, notez que les recruteurs canadiens accordent beaucoup d'importance aux stages et aux bénévolats. Ainsi, assurez-vous de les mettre en valeur dans votre CV.

La nomenclature des niveaux d'études
Les dénominations des diplômes français et canadiens sont totalement différentes. Par exemple, au Québec, l'équivalent du BTS est le DEC technique (études collégiales techniques au Canada). Nous vous livrons plus de détails sur l’équivalence des diplômes un peu plus bas dans ce guide.

Le format et la longueur
CV français : une seule page pour résumer tous ses atouts. Le format de CV doit être A4 (210 mm x 297 mm).

CV canadien : pas de restriction en termes de nombre de pages. Vous pouvez aller jusqu'à 3 pages. Optez pour le format lettre US (216 mm x 279 mm).

Quid du permis de travail ? Doit-on renseigner son visa de travail ou PVT Canada dans un CV canadien ?

Pour information : Le PVT (Programme de Vacances Travail) permet aux Français (de 18 à 35 ans) de travailler temporairement au Canada. Sa validité est limitée à 24 mois.

Le curriculum vitae est un document servant uniquement à détailler ses atouts. Néanmoins, vous pouvez indiquer vos formalités de visa dans votre lettre de motivation. Précisez dans cette dernière si vous disposez d'un permis ou si vous souhaitez que votre futur employeur vous aide à vous en procurer.

Write a Canadian CV

Attention : commencez votre CV canadien par un en-tête, un titre et votre profil professionnel

L’en-tête est une section à ne pas prendre à la légère dans un CV pour travailler au Québec. En effet, il doit être adapté aux règles en vigueur au Canada. Veuillez donc les respecter d’autant plus que c’est la rubrique qui va s’afficher tout en haut du CV.

Dans l’en-tête d’un CV canadien doivent figurer uniquement les éléments suivants :

  • Le prénom
  • Le nom (en majuscule)
  • Le titre
  • Le numéro de téléphone
  • L’adresse mail professionnelle (pas de mail du genre [email protected])
  • L’identifiant Skype ou l’adresse de profil Linkedin
  • L’adresse

Contrairement aux CV français, ceux adressés aux employeurs canadiens ne doivent renseigner aucune information d’ordre professionnel. Exit entre autres l’âge, la situation matrimoniale, le sexe, etc.

Afin de faciliter la lecture de votre CV, assurez-vous de préciser dans le titre, le poste que vous visez.

Notez qu’il se peut que le recruteur traite une centaine de dossiers de candidature par jour.

Ainsi, dès le premier coup d’œil, il doit trouver l’intitulé du poste visé. Dans un CV canadien, ce dernier fait partie intégrante de l’en-tête. Sa place doit être juste en dessous du nom.

Pour rendre le titre de votre CV encore plus percutant, ajoutez une information intéressante comme vos années d’expérience ou encore votre spécialité.

Par ailleurs, veillez à ce que votre profil professionnel (ou phrase d’accroche) soit accrocheur. En effet, bien rédigé, celui-ci va inciter le recruteur à continuer sa lecture.

Un conseil pour réussir le résumé de votre profil : allez à l’essentiel. Parlez un peu de votre niveau d’études, votre expérience professionnelle la plus pertinente et vos aptitudes. De cette manière, vous donnez un avant-goût de ce que le recruteur va découvrir sur l’ensemble de votre CV.

Exemple de CV au Canada

Christian FAVRE
Vendeur en alimentation générale
+33 07 25 48 62 01
[email protected]
Linkedin.com/in/favrechristian07
34 000 Montpellier, France

Profil de carrière
Vendeur avec 4 ans d’expérience, je me suis spécialisé dans la vente de produits alimentaires. Aujourd’hui, j’aimerais mettre à profit de Provigo mes compétences en matière de techniques de vente et de règles de sécurité et d’hygiène alimentaire. Mes points forts : bon sens du relationnel, capacité d’organisation, gestion du stress, maîtrise parfaite de l’anglais.

Compétences

  • 4 ans d’expérience au poste de vendeur en alimentation
  • Techniques de vente : écoute active, construction d’un argumentaire de vente (caractéristique, avantage, bénéfice)
  • Techniques de merchandising : bonne présentation des produits pour attirer les consommateurs
  • Règles d’hygiène et de sécurité alimentaire : normes ISO 22 000, ISO 90001
  • Polyvalence : utilisation d’une trancheuse à jambon, procédures de conditionnement, encaissement, gestion des tâches administratives
  • Aisance relationnelle pour assurer une fidélisation clientèle (25 nouveaux clients en 10 mois)
  • Certification HACCP

Expérience professionnelle
10/2018 – actuel
Big Food, Paris

Vendeur en alimentation

  • Accueillir les clients et les conseiller pour conclure des ventes (taux de conversion boosté de 7 %)
  • Gérer l’approvisionnement et les stocks
  • Encaisser les commandes clients
  • Assurer le contrôle des produits
  • Collaborer avec une équipe de 15 vendeurs pour contribuer à l’amélioration des services du magasin

03/2016 - 09/2018
E.Leclerc, Bourges

Vendeur en rayon de produits frais

  • Mettre en rayon les produits (environ 100 produits/jour)
  • Présenter les produits avec soin de manière à inciter l’envie d’achat chez les clients (utilisation de techniques de merchandising)
  • Vérifier la propreté du rayon des produits frais
  • Réapprovisionner les stocks

09/2014 – 02/2015
E.Leclerc, Dunkerque

Stage d’employé de rayon

  • Accueillir et conseiller les clients (en moyenne 175/jour)
  • Mettre en rayon en moyenne 100 produits alimentaires par jour
  • Vérifier les dates de péremption et les prix des produits
  • Retirer des rayons les produits non convenables

Formation

09/2012 – 05/2015

Baccalauréat (équivalent du DEC) professionnel Technicien-conseil vente en Alimentaire
Lycée des Cordeliers,
Arcis-sur-Aude, France

Informatique

  • Logiciel de gestion de stock (OpenConcerto)
  • Logiciel de caisse (Openflex)
  • Bonne maîtrise des outils bureautiques : Word, Excel, PowerPoint

Langues

  • Anglais : courant (C1)
  • Allemand : intermédiaire (B2)

Bénévolat
Bénévole au sein de la Croix-Rouge française en tant que chargé de distribution alimentaire (entre juin et août 2012)

Centres d’intérêt et loisirs
Téléréalité culinaire, Cascadeur amateur

Références fournies sur demande

Mettre en valeur ses expériences professionnelles

Sachez qu’au Canada, l’expérience du candidat est un élément décisif. Si vous souhaitez impressionner un recruteur québécois, insistez sur votre bon parcours professionnel.

Rappelons que le CV canadien peut tenir en plusieurs pages. Mais évitez de l’inonder par toutes vos expériences professionnelles. Faites un tri. Et ajoutez uniquement celles qui correspondent à l'annonce.

Comment faire alors pour mettre à son avantage le fait de pouvoir remplir 2 à 3 pages ? Eh bien, détaillez chaque poste que vous avez occupé.

Que vous soyez expérimenté ou débutant, assurez-vous de présenter cette rubrique comme suit :

  • Le titre du poste : mettez-le en exergue par une taille de police plus grande ou un caractère gras
  • Les informations sur l’entreprise : précisez le nom et le lieu
  • Les dates du contrat : indiquez le mois et l’année d’exercice
  • Les tâches principales réalisées (entre 3 et 6) : listez-les en utilisant des verbes d’action ; appuyer vos propos par des chiffres.

En outre, mentionnez vos informations par ordre chronologique (les plus récentes en premier).

Create a Canadian CV

Exemple d’expérience professionnelle dans le CV canadien d’un candidat confirmé

03/2017 - 09/2020

Chargé de développement commercial

Auchan, Paris

  • Développer le portefeuille de 75 fournisseurs et 1750 clients
  • Réaliser un audit interne pour optimiser la stratégie commerciale de l’entreprise
  • Effectuer une étude de marché et assurer une veille concurrentielle
  • Élaborer un plan d’action solide pour optimiser le chiffre d’affaires (augmentation de 2,5 % du CA de l’entreprise)

Exemple de CV d’un candidat débutant voulant travailler au Canada

07/2018 – 09/2018

Animatrice (job d’été)
Centre de loisirs Malbosc, Montpellier

  • Encadrer et animer la vie collective des visiteurs
  • Accompagner les jeunes dans les activités ludiques avec une équipe de 6 animatrices
  • Collaborer avec le responsable de l’animation pour rechercher des activités ludiques

Exemple de CV québécois à ne pas faire : la rubrique des expériences

2015 – 2016
Responsable commercial
Dijon

  • Management d’équipe
  • Fidélisation des clients
  • Prospection
  • Gestion des stocks

Préciser ses compétences clés dans un CV pour le Canada

À l’instar du parcours professionnel, les compétences sont également d’une importance capitale dans un CV canadien. D’ailleurs, si vous pensez qu’elles seront indispensables à l’entreprise, n’hésitez pas à les placer après l’accroche.

Gardez en tête que vous devez inclure non seulement vos savoir-faire, mais également vos savoir-être. Dans le jargon, on parle de hard skills et soft skills.

Voici quelques conseils pour remplir cette rubrique à bon escient :

  • Trouvez les bons mots-clés dans l’offre d’emploi
  • Notez toutes les compétences exigées par l’employeur
  • Listez-en entre 5 à 6 dans votre CV (équilibrez les compétences techniques et les compétences comportementales)
  • Mettez en premier votre compétence la plus utile au poste
  • Utilisez (si c’est possible) des chiffres pour valoriser vos savoir-faire

Par ailleurs, vous devez apporter plus de précision pour décrire vos compétences.

Par exemple, écrivez « Méthode agile » au lieu de « Maîtrise des méthodologies de gestion de projet ».

Exemple de compétences à mettre dans un CV pour une candidature au Canada

Compétences sur le CV d’un rédacteur web

  • Rédaction de contenus à forte valeur ajoutée (15 articles de 1500 mots par mois)
  • Techniques de copywriting
  • Maîtrise des stratégies de référencement (SEO et SEA)
  • Parfaite maîtrise de la langue française (DALF niveau C2)
  • Bonne culture générale
  • Polyvalence et créativité

Lister ses études et formations dans un CV canadien

Les recruteurs au Québec accordent relativement peu d’importance aux études réalisées par les candidats. Néanmoins, vous devez rédiger correctement cette rubrique pour montrer votre professionnalisme.

À commencer par l’équivalence des diplômes. En indiquant cette dernière, vous prouvez à votre potentiel employeur que vous avez fait des recherches avant de postuler. Et cela vous permettra de gagner des points essentiels pour sortir du lot.

Voici les équivalences des diplômes français/québécois :

  • Doctorat : Doctorat
  • Master : Diplôme de maîtrise
  • Licence, BUT : Baccalauréat du premier cycle
  • BTS, DUT : Diplôme d’études collégiales techniques
  • Baccalauréat : DEC (diplôme d’études collégiales préuniversitaires
  • CAP : DEP (Diplôme d’études professionnelles)

Là encore, vous devez utiliser le format antichronologique. Ce dernier facilite la lecture du CV par le recruteur. Sans oublier également de mentionner l’année d’obtention chaque diplôme ainsi que l’établissement.

Exemple parfait pour présenter ses études dans un CV canadien :

09/2018 – 06/2020

Master (équivalent diplôme de Maîtrise) en Économie agricole, marketing
ISA, Lille
09/2017 – 07/2018

Licence (équivalent baccalauréat du premier cycle) en Économie agricole, marketing
ISA, Lille

Exemple de rubrique « Formation » mal présentée

2015

BUT Management des unités commerciales
ESCE, Paris
2018

Master Management des unités commerciales
ESCE, Paris

Détailler ses compétences secondaires, des langues à l'informatique et aux loisirs

Passons maintenant en revue les informations supplémentaires à ajouter dans le CV canadien

Langues
Le Canada a deux langues officielles, notamment le français et l'anglais. Raison pour laquelle les candidats maîtrisant plusieurs langues sont très appréciés. Ainsi, créez une rubrique spécifique pour présenter vos compétences en langues.

N’oubliez pas de renseigner votre niveau. Mieux encore, précisez vos bonnes notes à l’examen.

Voici un exemple pour mettre en évidence son niveau de langue dans un CV canadien/québécois :

  • Anglais : maîtrise (C2, score 115/120, TOEFL, 2019)
  • Allemand : avancé (niveau B2)
  • Espagnol : intermédiaire (niveau A2)

Informatiques
L’importance des connaissances en informatiques peut varier d’un métier à l’autre. Il est évident que les employeurs dans le secteur du numérique se montreront exigeants là-dessus. Ce ne sera pas le cas pour les métiers manuels tels que le jardinage ou encore la cuisine.

Là aussi, vous devez apporter plus de précision sur votre niveau. Notez par exemple vos compétences sur une échelle de 1 à 5. Vous pouvez aussi afficher votre niveau sous forme d’étoiles (5 étoiles correspondent au plus haut niveau). Ce genre de petits détails joueront forcément en votre faveur.

En manque d’idée pour rendre votre CV original ? Venez découvrir ce que nous avons à vous proposer dans notre bibliothèque de CV en ligne. Utilisez notre modèle de CV canadien prêt à remplir. Vous pouvez le télécharger gratuitement sous Word.

Exemples de compétences informatiques à mettre dans le CV canadien :
HTML/CSS : 5/5
Swift : 5/5
Ruby : 5/5
Outils bureautiques (Word, Excel, PowerPoint) : 5/5

Les centres d’intérêt et loisirs
Évitez d’insérer dans votre CV les informations qui n’ont guère d’utilité pour vos futurs employeurs.

Une astuce infaillible : Ajouter une passion qui pourrait être un sujet de discussion lors de l’entretien d’embauche.

Un exemple pour un poste de vendeur de produits de beauté : Mentionnez que vous êtes influenceurs(ses) avec plus de 1500 abonnés sur YouTube. Une information qui ne passera pas inaperçue.

Bénévolat
Au Canada, les candidats ayant déjà réalisé un travail de bénévolat sont fortement appréciés. Ainsi, pour mettre en valeur votre engagement bénévole, créez une rubrique spécialement dédiée à cet effet.

Tout comme la description de vos expériences professionnelles, essayez de détailler les missions qui vous ont été attribuées. Sans oublier de parler un peu de l’association.

Les références
Étant des éléments rassurants aux yeux des recruteurs, les références ne sont pas à négliger dans un CV canadien.

Notez toutefois que vous ne devez pas mentionner les coordonnées et les fonctions de vos anciens employeurs. Indiquez simplement la mention « Références fournies sur demande ».

Les points clefs pour avoir un CV Canada convaincant

En résumé, voici ce que vous devez retenir pour faire un CV canadien parfait :

  • Exclure toutes les informations personnelles (âge, sexe, statut marital)
  • Utiliser le format « lettre US »
  • Rédiger au maximum un CV de 3 pages
  • Intégrer une photo si seulement l’employeur l’exige
  • Mettre en avant ses compétences
  • Opter pour le format chronologique inverse pour la présentation de ses expériences et formations
  • Lister les missions effectuées en utilisant des verbes d’action
  • Appuyer ses réussites passées par des chiffres
  • Préciser l’équivalent des diplômes au Canada
  • Personnaliser son CV pour ne pas se fondre dans la masse

Accompagner son CV avec une lettre de motivation pour décrocher un job au Canada

Notez que la lettre de motivation est obligatoire pour n’importe quel poste au Canada.

Mis à part le fait de ne pas renseigner ses informations personnelles, sa rédaction est assez similaire à celle d’une lettre de motivation en France. Sauf au niveau de son appellation : on dit « lettre de présentation » au Québec.

En outre, ce document vous permet d’exposer les raisons qui vous ont poussées à chercher un travail sur le sol canadien. Par la même occasion, précisez que vous avez déjà votre permis de travail ou vous souhaitez en obtenir un. Dans ce dernier cas, mettez vos points forts qui vous permettent de rivaliser avec les candidats locaux.

En prenant en considération les points suivants, vous pourrez facilement rédiger une lettre de motivation efficace :

  • Faites des recherches approfondies sur l’entreprise pour savoir le genre de profil qui leur conviendrait
  • Allez droit au but : évitez le remplissage
  • Évitez les fautes d’orthographe
  • Détaillez vos motivations à rejoindre leur équipe
  • Indiquez la raison principale qui vous a amené à vouloir travailler au Canada
  • Expliquez que vous avez envie de rencontrer le recruteur pour un entretien

FAQ - CV Canada

Faut-il rédiger un CV canadien en français ou en anglais ?

Sachez qu’il n’existe aucune règle stricte concernant la langue d’écriture du CV au Canada. L’idéal serait de le rédiger en deux versions : français et anglaise. D’ailleurs, cela vous permet déjà de montrer aux recruteurs canadiens que vous maîtrisez les deux langues. De quoi prendre de l’avance sur ses concurrents.

Toutefois, vous pouvez l’adapter en fonction de la langue employée dans l’offre. Si cette dernière est en anglais, rédigez un CV en anglais. Si elle est en français, votre CV doit aussi l’être.

Dans quel cas doit-on ajouter sa photo dans un CV canadien ?

La photo est à mettre dans le CV canadien uniquement si elle est demandée par le recruteur. Inutile de l’ajouter dans le curriculum vitae si le descriptif de l’offre ne le précise pas. En général, ce sont les métiers mettant l’employé en relation directe avec les clients qui exigent son intégration. Il peut s’agir notamment du CV d’une animatrice ou bien d’un agent commercial.

Comment adapter son CV français aux normes canadiennes ?

L'option la plus rapide serait de faire usage d’un modèle de CV canadien prêt à remplir. Ce dernier répond déjà aux règles dans la Belle Province. Entre autres, la rubrique des compétences et les expériences sont bien mises en avant.

Par ailleurs, le contenu fictif démontre clairement qu’aucune information personnelle n’y est enregistrée. Qui plus est, son format est déjà sous « lettre US ».