Guide de rédaction d’un CV storytelling + Modèles à télécharger

Dans votre recherche d’emploi, la qualité de votre CV peut faire toute la différence. Il existe plusieurs moyens pour attirer l’attention des recruteurs, par exemple la qualité de vos emplois passés ou de vos formations, mais vous pouvez aussi opter pour une manière plus originale pour vous distinguer en utilisant un CV avec storytelling.

Note moyenne

5
Rated 5 out of 5
1 Des gens l'ont déjà noté

Se raconter sans se la raconter… C’est quoi le storytelling?

Aussi connu sous le nom « d’accroche narrative » ou de « communication narrative », le storytelling signifie littéralement raconter une histoire à des fins de communication. Il s’agit d’une technique très utilisée dans le domaine de la vente, du marketing ou encore de la politique, mais qui trouve aussi tout son intérêt au moment de la recherche d’emploi.

Avec le storytelling, plutôt que d’énoncer des arguments de manière classique, vous allez chercher à convaincre votre interlocuteur de manière différente, en faisant appel à ses émotions ou à son imagination. L’idée est de capter son attention, et d’utiliser une image qui va marquer sa mémoire, de façon à ce qu’il ne puisse pas oublier votre candidature.

Attention, il ne s’agit pas d’inventer une fiction, mais de s’appuyer sur des anecdotes et expériences bien réelles que vous allez raconter de manière un peu «romancée» ou «enjolivée». Le storytelling occupe une place importante dans la lettre de motivation, mais il est bon de l’utiliser aussi dans votre CV afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Le concept du storytelling est assez simple et peut se résumer en 3 étapes :

  • Un point A, une situation de départ. C’est là où vous vous trouvez au début de votre récit, avec généralement une difficulté à surmonter, un événement imprévu qu’il faut expliciter.
  • Les actions entreprises pour remédier à cette situation. Il s’agit d’une étape très importante, c’est là que se situe le cœur de la démonstration. C’est le moment de mettre en avant votre sens de l’ingéniosité, vos talents de débrouillard ou encore votre sens de l’audace qui vous ont permis de vous tirer d’une situation mal embarquée a priori. Même si on cherche à toucher l’émotion, n’hésitez pas à illustrer votre récit par des chiffres. N’oubliez pas que nous sommes dans le domaine de l’emploi et que les recruteurs recherchent avant tout du concret.
  • Un point B, la situation finale. Il s’agit d’expliquer comment la situation a finalement évolué grâce à vos actions et de mettre en lumière éventuellement les enseignements que vous avez tirés de toute cette expérience.

Concrètement, le storytelling peut s’utiliser de deux manières dans le CV :

Pour illustrer une expérience précise. Il s’agit de raconter en quelques lignes une anecdote qui vous met en valeur. Soyez le plus pertinent possible dans le choix de l’anecdote que vous racontez, de façon à donner l’impression que vous êtes la personne idéale pour l’emploi visé.

Dans la construction globale du CV. Vous pouvez structurer votre curriculum vitae de manière à ce que votre parcours donne l’impression d’un succès story dans laquelle l’emploi visé constituerait la prochaine étape de votre inéluctable ascension…

Même si on se trouve dans la sphère professionnelle, rien ne vous empêche évidemment de raconter une anecdote issue de votre vie privée, à condition évidemment qu’elle soit pertinente et bien racontée.

Voici un guide contenant des conseils pratiques pour réussir votre CV de storyteller indépendamment de votre profil.

Exemple de CV avec storytelling

Florent Johnson

Assistant administratif

78 110 Le Vésinet

+ 33 6 16 38 28 65

E-mail : [email protected]

Assistant administratif ayant 4 années d’expérience et des compétences en organisation, je suis également spécialisé dans le domaine de la communication. Ces qualités me permettent de gérer les multiples lignes de communication avec efficacité. Grâce à mon savoir-faire, j’ai pu maintenir les relations externes, mais aussi internes de l’entreprise dans laquelle je travaillais à un niveau d’excellence. Cela a contribué en partie à son développement.

Expériences professionnelles

Mai 2017 à aujourd’hui : chargé de la préparation et de l’expédition des courriers.·

  • En charge de la gestion courante du courrier, je m’occupe aussi des opérations administratives du service auquel je suis rattaché ;
  • Collecter des données ;
  • Assurer les opérations administratives ;
  • Gérer les communications externes ;
  • Effectuer la relecture des documents.

Formation professionnelle

  • 2016 : BTS en administration des entreprises ;
  • 2014 : Bac Pro ;
  • 2011 : Brevet des collèges.

Compétences professionnelles

  • Utiliser du matériel technique sensible ;
  • Collecter des données ;
  • Traduire des comptes rendus ;
  • Bon esprit d’équipe ;
  • Gérer des plannings de rendez-vous.

Langues

  • Anglais : niveau B2.

Centres d’intérêt

  • Musique ;
  • Hi-fi ;
  • Lecture ;
  • Astronomie ;
  • Voyages.

CV de storytelling

Comment créer un CV de storytelling ?

Vous pouvez partir d’un modèle de CV classique en ayant à l’esprit que certaines parties vont nécessiter une attention particulière afin de rester dans le registre créatif qu’est celui d’un curriculum vitae avec storytelling.

💡 Pour gagner du temps, vous pouvez vous inspirer des modèles et exemples de CV classiques tout en veillant à privilégier les parties qui rendent unique votre CV.

La mise en page

La mise en page d’un CV s’avère très importante puisqu’elle permet au recruteur de se faire une première impression sur votre personne. Voici donc quelques conseils de base à suivre pour respecter les codes en vigueur :

  • Votre CV doit tenir sur une seule page ;
  • Pour faciliter la lecture, aérez votre CV ;
  • Utilisez une police adaptée au monde professionnel (Arial, Times New Roman, Garamond, Calibri) ;
  • Conservez la même police pour tout votre CV.
  • Privilégier une taille de police de 10 à 12 pour les paragraphes et de 14 à 16 pour les titres.
  • Mettez en gras les informations importantes ;
  • Utilisez les couleurs de manière appropriée et avec modération.

La structure du curriculum vitae

Voici la structure classique à suivre pour l’organisation de votre CV :

  • L’en-tête comprenant le texte d’accroche, très important lorsqu’on souhaite utiliser le storytelling.
  • Le parcours et les expériences professionnelles ;
  • Les études et formations suivies ;
  • Les compétences acquises ;
  • Les langues ;
  • Les centres d’intérêt.

Commencer avec l’en-tête

L’en-tête représente un bon moyen pour rendre votre curriculum vitae original. Il doit inclure :

  • Vos noms et prénoms ;
  • Le titre de votre profession ;
  • Vos coordonnées (adresse, numéro de téléphone, email) ;
  • Un texte d’accroche dans lequel vous vous présentez en quelques phrases. Dans le cadre du storytelling, deux possibilités s’offrent à vous : soit présenter votre parcours professionnel comme une success-story, en restant évidemment sincère et sans inventer, soit raconter brièvement une anecdote qui vous caractérise ou justifie votre motivation pour le poste actuel. Soyez concis, nous vous conseillons de ne pas dépasser 50 ou 60 mots. La lettre de motivation vous permettra de détailler cette expérience de manière plus détaillée si besoin.

Exemple de bon et de mauvais en-tête

CORRIGER
Professionnel expérimenté de l’administration, je possède des connaissances approfondies dans les pratiques commerciales et le contrôle financier. Je maîtrise également la gestion le classement, les correspondances et les tâches bureautiques.
INCORRECTE
Florent Johnson, expériences en administration, communication, classement et organisation.

Faut-il une photo dans le CV avec storytelling ?

Inclure une photo de vous n’est pas obligatoire mais peut constituer un plus, surtout si vous postulez pour un poste où l’image est importante et où vous êtes amenés à être en contact avec des clients. Dans le cadre du storytelling, mettre une photo de vous est clairement conseiller afin de donner encore plus de sens à votre histoire.

Si vous décidez d’inclure une photo, voici quelques règles à respecter :

  • La photo doit être au format portrait ;
  • Vous pouvez sourire, mais le cliché doit rester professionnel ;
  • Tâchez d’avoir l’apparence la plus ordinaire possible (coupe de cheveux, vêtements) ;
  • Placez votre photo dans le coin supérieur du CV ;

Choisir son titre de CV avec storytelling

Ici, le storytelling ne change rien, contentez-vous de reprendre le nom du poste indiqué dans l’offre d’emploi, ou indiquez votre spécialisation s’il s’agit d’une candidature spontanée.

CV avec storytelling

L’expérience professionnelle dans le Curriculum Vitae avec storytelling

Vos expériences professionnelles constituent l’un de vos plus solides atouts si vous avez la chance d’en posséder. Veillez donc bien à indiquer les plus pertinentes tout en vous montrant le plus concis possible.

CORRIGER

Mai 2019 à aujourd’hui :

• Assistant en recrutement dans la société NHJ.

2018 à 2019 :

• Assistant administratif dans la société RTZ.

2017 à 2018 :

• Chargé de la préparation et de l’expédition des courriers.

INCORRECTE

2017 à 2019 :

• Assistant administratif.

2019 à aujourd’hui :

• Assistant des ressources humaines dans la société NHJ.

Utiliser le storytelling pour décrire ses expériences professionnelles

Pour structurer cette partie, nous vous conseillons de :

  • Faire une liste de vos expériences à l’aide d’une liste à puces ;
  • Commencez la liste avec l’expérience la plus récente.

Exemples d’expériences professionnelles pour junior

Ayant décroché récemment mon diplôme d’assistant administratif, j’ai été chargé d’organiser la coopération et la communication entre les cadres, les chefs de service et le directeur

• Doté d’une solide formation, je souhaite élargir mes compétences dans le domaine de l’administration et de la finance.

Exemple d’expériences professionnelles pour senior

• Assistant administratif éprouvé avec 10 ans d’expérience dans le domaine financier ;

Gestion de la communication avec les parties externes et internes, en rédigeant des rapports sur l’état actuel du projet

Comment valoriser son cursus et ses formations dans le CV avec storytelling ?

Dans le cadre d’une recherche d’emploi, tous les candidats doivent mentionner leur cursus, quel que soit le type de poste (technique, manuel, art, etc.) ou la carrière visée.

Faut-il commencer par les études ou les expériences professionnelles?

Si vous possédez plusieurs années d’expérience, mentionnez d’abord vos expériences professionnelles avant vos études. A l’inverse, s’il s’agit de votre première recherche d’emploi, insistez davantage sur vos études et stages et sur les compétences que ces expériences vous ont apportées.

Utiliser le storytelling pour bien lister vos études

Listez vos différentes formations sous la forme d’une liste à puces en commençant par la formation la plus récente.

Exemple de la section études

• 2016 : J’ai obtenu mon BTS en administration des entreprises après un cursus de 2 ans incluant un stage qui m’a permis de développer plusieurs compétences ;

• 2014 : Bac Pro ;

• 2011 : Brevet des collèges.

CV storytelling

Les compétences à intégrer dans le curriculum vitae

Afin de prouver que vous êtes faits pour l’emploi visé, et éventuellement de vous distinguer, il est indispensable de lister vos compétences dans votre CV.

Quelles sont les compétences principales recherchées dans un CV

L’idée n’est pas de noyer le recruteur dans une liste sans fin de compétences, mais de sélectionner les 5-6 compétences les plus pertinentes que vous possédez en fonction du poste visé. Voici un exemple avec le poste de maçon :

Compétences techniques :

  • Aptitudes en travail manuel ;
  • Mise en place des systèmes d’isolation ;
  • À l’aise avec les normes de qualité dans l’univers du bâtiment ;
  • Expérience en interprétation de plans ;
  • Prises des mesures et réalisation des estimations.

Compétences personnelles :

  • Accorder une importance aux relations de travail ;
  • Bonnes aptitudes en communication orale et écrite ;
  • Faculté d’écoute ;
  • Attaché aux détails ;
  • Rendre service ;
  • Sens de la responsabilité ;
  • Intégration facile aux environnements de groupe tels que les réseaux sociaux et professionnels.

Comment rédiger l’accroche pour un storytelling de super candidat ?

Pour sortir du lot, le meilleur CV avec storytelling doit se distinguer par une accroche qui capte l’attention du recruteur.

Exemple d’accroche pour un CV junior

Maçon rigoureux et consciencieux, j’ai une grande capacité d’auto-motivation et je suis entièrement apte à prendre en compte les besoins et demandes des clients.

Exemple d’accroche pour un CV senior

Maçon rigoureux et professionnel possédant 10 années d’expérience au sein d’un environnement axé sur la construction, je souhaite mettre à profit mes compétences au sein d’un nouveau poste.

Utiliser le storytelling dans les rubriques supplémentaires de votre CV

Mentionner les compétences supplémentaires dans votre CV ne constitue pas une obligation, mais celles-ci représentent un plus et, si vous en détenez, il serait dommage de s’en priver.

Les compétences informatiques et certifications

Le fait de maîtriser les compétences informatiques, telles que les outils bureautiques et les logiciels, représente un plus pour de nombreux postes et il est bon de les mentionner.

Les langues

En fonction de l’emploi visé, le fait de parler une langue étrangère est plus ou moins important. Si vous maîtrisez une autre langue que le français, n’hésitez toutefois pas à le mentionner en précisant votre niveau.

Les centres d’intérêt

Il n’est pas obligatoire de mentionner vos centres d’intérêts, mais cela en dit plus sur vous. Dans le cadre du storytelling, l’aspect humain compte davantage et il est bon de compléter cette partie.

Le permis

Le fait de posséder ou non un permis de conduire a plus ou moins d’importance selon le poste visé. Si vous souhaitez le mentionner dans votre curriculum, placez-le dans la section qui comporte vos coordonnées en précisant la catégorie.

Les références

Les références constituent un moyen pour les responsables de recrutement de vérifier l’exactitude des expériences professionnelles mentionnées. Privilégiez des références récentes avec des personnes avec qui vous êtes en bons termes.

CV storytelling

Résumé : les points clés pour rédiger le meilleur CV avec storytelling

  • Commencez le CV par un en-tête soigné comprenant une accroche personnalisée et le titre ;
  • Listez vos expériences professionnelles et vos études de façon ordonnée ;
  • Mettez en avant vos compétences professionnelles les plus pertinentes ;
  • Incluez une ou des parties racontant vos histoires ;
  • Gardez toujours à l’esprit que le but est de vous démarquer en mettant en avant vos qualités et atouts.

Utiliser le storytelling dans votre lettre de motivation pour compléter votre CV

Après avoir utilisé le storytelling pour rendre votre CV original, vous pouvez vous en servir également dans votre lettre de motivation où vous bénéficierez de plus d’espace pour raconter une anecdote vous mettant en valeur et qui appuiera votre candidature. N’hésitez pas à consulter notre guide pour rédiger la meilleure lettre de motivation.

widget

Articles Similaires