CV Anglais Exemple : comment rédiger un CV en anglais ?

En matière de CV aussi, les anglo-saxons parviennent à se distinguer. Leurs us et coutumes (« habits») sont bien différents des nôtres, et cela ne date pas d'hier. Rédiger un CV en anglais requiert donc de connaître certaines pratiques qui leurs sont propres et ce, avant de partir en quête de la meilleure opportunité au-delà de nos frontières.

Note moyenne

5
Rated 5 out of 5
3 Des gens l'ont déjà noté

A quoi bon préparer son CV en anglais si celui-ci ne respecte pas les codes des anglo-saxons, indispensables pour attirer l’attention ? Faire un CV en anglais renferme des particularités que nous détaillons dans cet article. Il est donc nécessaire de comprendre comment fonctionne le CV anglais, afin que celui-ci n’ait plus aucun secret pour vous.

Pour cela, vous pouvez vous imprégner des exemples existants et vous appuyer sur nos modèles de CV afin de créer une carte de visite anglo-saxonne à votre image.

Première différence et non des moindres ; les américains disent « resume » et non CV, tandis que les britanniques se rapprochent de l’hexagone sur ce point et emploient la terminologie de « CV »(curriculum vitae en anglais).

CV, curriculum vitae ou resume : les règles à suivre pour avoir le meilleur CV en anglais

Les pays anglo-saxon emploient des terminologies différentes pour qualifier notre CV français. Rédiger votre CV dépendra donc des pays anglo-saxons concernés :

  • Aux Etats-Unis comme au Canada, votre CV en anglais prendra la forme d’un « currículum », terme employé pour désigner un CV
  • En Grande-Bretagne, en Irlande ainsi qu’en Nouvelle-Zélande, la qualification du « CV » reste inchangée ; employez donc le terme de « CV » (curriculum vitae)
  • Enfin, si vous décidez de partir en Australie, en Inde ou en Afrique du Sud, vous pouvez utiliser le terme « CV » ou « resume » ; ces derniers sont interchangeables

Les principales différences entre CV britannique et CV américain

Qu’il s’agisse de la rédaction d’un « CV » outre-Manche ou d’un « resume » aux Etats-Unis, sachez que votre CV en anglais doit être adapté au poste convoité.

Cependant, il existe des différences notables à relever pour faire un CV.

Nombre de pages

Le CV est présenté sur 1 page lorsque le CV est destiné aux américains, 2 pages chez les britanniques.

Informations

Le contenu est bref pour les américains et précis en Grande-Bretagne.

Ordre chronologique

Le respect de l’ordre chronologique n’est pas nécessaire aux Etats-Unis, mais indispensable au Royaume-Uni.

Note pour les stagiaires :

Dès lors que vous souhaitez faire un CV en tant que stagiaire, sachez que les Américains le qualifieront de « internship » (vous serez donc un « intern ») et que les anglais préfèrent l’emploi de la terminologie « work placement » ou « training period » (dans un tel cas, vous serez associé au poste de « trainee »).

La mise en page du CV en anglais : commencez par un header convaincant

VALORISEZ LE « HEADER » (EN-TÊTE) ET LE « CAREER OBJECTIVE » (OBJECTIF PROFESSIONNEL)

L’en-tête en tant que phrase d’accroche

Le « header » ou l’en-tête peut être considérée comme une phrase d’accroche du CV en anglais, permettant d’attirer l’attention du futur employeur et de vous démarquer des autres candidats. Une attention toute particulière doit être portée à l’en-tête car elle peut être éliminatoire ! Considérez qu’il s’agit d’un titre de journal qui doit susciter l’attention du recruteur.

Les objectifs professionnels du CV en anglais

Rédiger un CV en anglais requiert d’intégrer les objectifs professionnels de manière succincte, à savoir les « Professional Objective » (pour les anglais) ou « Career Planning » (pour les Américains). Ces derniers sont nécessairement en rapport avec le poste convoité.  Ils sont d’autant plus importants que le poste appartient à un niveau hiérarchique élevé.

CV ANGLAIS EXEMPLE : LES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS QUI DOIVENT FIGURER DANS VOTRE CV

Les informations relatives à votre état civil doivent être mentionnées dans un premier temps (numéro de téléphone, email de contact, etc.). Cette rubrique ne doit pas faire référence à l’âge (date de naissance), ni au sexe ou à la situation familiale du candidat en raison des mesures antidiscriminatoires anglo-saxonnes. Votre CV ne doit pas non plus comporter de photo.

Votre parcours académique et les formations suivies

Bien que le parcours académique ait plus d’importance dans le « CV » britannique que dans le « resume » américain, votre parcours académique doit figurer dans votre CV en anglais.

Les formations concernant quant à elles les compétences que vous avez acquises dans le cadre de votre parcours professionnel. Elles doivent également figurer dans votre CV anglais.

Les « Special Skills »  ou « Hard Skills »

Vous êtes doté de compétences particulières et nécessaires au poste que vous convoitez ? Mentionnez-le dans votre CV en anglais ! Compétences en langues étrangères et compétences informatiques doivent figurer dans cette rubrique.

Les « Soft Skills » ou compétences interpersonnelles

Bon communicant et capable de vous adapter rapidement ? Les anglo-saxons prêtent une attention particulière aux compétences interpersonnelles de leurs candidats. N’hésitez donc pas à le préciser dans votre CV en anglais.

Les postes occupés (« work experience »)

La « work experience » est une étape essentielle au CV car elle permet de mettre en valeur les expériences en lien avec le poste auquel vous candidatez, qu’il s’agisse des anglais ou des américains.

Les centres d’intérêts (« hobbies »)

Il s’agit là des activités extra-professionnelles. Bien que les « hobbies » attirent davantage l’œil du recruteur américain, veillez à préciser vos centres d’intérêts dans le CV en anglais. Cela permet de mieux appréhender votre personnalité.

Les références

Professeurs, employeurs antérieurs… les références ne sont pas nécessairement mentionnées en France, mais elles sont indispensables au CV anglo-saxon. Vous pouvez également préciser qu’elles sont disponibles « sur demande » grâce à la formule « references available upon request ».

Exemple de CV : modèle CV britannique et modèle CV américain

Vous trouverez en ligne de nombreux exemples ou modèles pour rédiger un CV en anglais, qu’il s’agisse du « resume » américain ou du « curriculum » anglais.

« Resume », le CV anglais côté américain

Le CV anglais américain est quelque peu différent du CV britannique. Il diffère en termes de longueur, d’ordre et de qualification des titres de présentation. Le CV en anglais des américains est introduit par une courte présentation (« About me »). Aussi, le parcours académique (« Academic Background ») est une catégorie à part, distincte des « Skills », pour lesquelles l’obtention des certificats de niveaux n’est pas nécessairement précisée. Les centres d’intérêt des américains sont des « Hobbies » et ces derniers sont relativement évasifs en termes de description. Les références sont mises en valeur, bien que cela soit également le cas pour le CV britannique. Enfin, notons que le CV américain est plus court, les informations succinctes, et qu’il est généralement présenté sur une seule et même page alors que le CV britannique est plus long et tient sur une double page.

ANDREW WATSON
[EN-TÊTE] GRAPHIC AND WEB DESIGNER
ABOUT ME : [profil explicité succinctement] CONTACTS :

WORK EXPERIENCE [préciser les postes pertinents] Graphic Designer, NY Company, NY
Jan 2019 – Feb 2021
[ajouter les missions pertinentes]

ACADEMIC BACKGROUND
Bachelor of Administration, LBS – London Business School
2018

SKILLS
Adobe Photoshop, Adobe Illustrator, Adobe Indesign, Creativity, Teamwork, Communication…

HOBBIES : Music, workout, travel, bowling, games

LINKS : facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter

REFERENCES
NY Company
Matthiew Robinson

LANGUAGES : English, Spanish, Italian

Le « CV anglais exemple » chez les britanniques

CV anglais exemple à l’appui ! Le CV en anglais présente des différences avec le CV américain en termes de contenu, de longueur et d’appellation des titres. Le CV des britanniques comprend une introduction (« Personal Profile ») plus condensée. Aussi, le parcours académique (« Qualifications ») est présenté avec les « Skills » et les certificats. Les « hobbies » britanniques sont qualifiés de « Activities and Interests » et comprennent des centres d’intérêt non seulement précis mais surtout datés et ordonnancés par ordre chronologique. Enfin, les références sont indiquées mais ne sont pas autant mises en valeur que pour un CV anglais envoyé outre-Atlantique. Nous pouvons également retenir que le CV britannique est plus long et tient généralement sur deux pages tandis que le CV anglais des Américains est moins fourni et tient quant à lui sur une seule et unique page.

[CONTACTS]

  • Andrew Watson – GRAPHIC AND WEB DESIGNER
  • 75 PARK PLACE 8TH FLOOR NEW YORK NY 10007
  • + 1 122 152 125
  • [email protected]
  • http://Linkedin/andrewwatson/profile

[EN-TÊTE] GRAPHIC AND WEB DESIGNER

PERSONAL PROFILE [profil explicité de manière détaillée]

EXPERIENCE [préciser les postes pertinents]

  • Jan 2019 – Feb 2021 Graphic Designer
  • NY Company, NY, US
  • [ajouter les missions pertinentes]

SKILLS AND QUALIFICATIONS [ordre chronologique]

  • 2010 – International English Language Testing System (IELTS) : 9/10
  • 2011 – Diplomas de español como lengua extranjera (DELE) : C1
  • 2015 – Progetto lingua italiana Dante Alighieri (PLIDA) : C1
  • 2019 – BA (hons) Graphic Design – Specializing Media and Communication, LBS

ACTIVITIES AND INTERESTS

  • Part of the rugby team since 2005
  • Communications Manager of ACF for Students-United Kingdom since 2019
  • Participate to the charity race of Versailles since 2011

REFERENCES

  • M. Robinson : Director of Web Development, NY Company
  • + 1 122 152 189 / [email protected]

« Work experience » : détailler ses expériences professionnelles dans le CV en anglais

Les expériences professionnelles reflètent vos compétences ainsi que vos capacités. Elles doivent mettre en valeur vos aptitudes en tant que candidat crédible et privilégié et inclure les mentions suivantes :

  •  Le titre du poste occupé naturellement adapté en anglais
  • La durée en nombre de mois ou d’années (attention aux dates en anglais)
  • Les missions assignées ; ces dernières doivent correspondre au poste auquel vous postulez ou être en lien étroit avec celui-ci pour ce qui concerne les compétences nécessaires.

« Education » et « Training » : bien décrire ses études et ses formations

« Education »

Rédiger son CV requiert d’intégrer son parcours académique ; il doit être décrit conformément à votre niveau académique et aux règles linguistiques de l’anglais.

Terminologie des diplômes

Ainsi, voici les terminologies appropriées :

  • Doctorat – PHD
  • Master – MA ou Master’s Degree
  • Licence – BA ou Bachelor’s Degree
  • BTS – Two-Year Technical Degree

Exemple du diplôme d’HEC : HEC diploma – top French Business School

Rédiger son CV requiert de préciser les mentions obtenues (si tel est le cas) concernant l’obtention de son diplôme : « hons », « with honours » ou encore « honors ».

« Training »

Le suivi des formations professionnalisantes se distingue du parcours académique. Il s’agit de formations le plus souvent proposées dans le cadre d’une activité professionnelle, qui doivent être précisées dans le cas où elles sont pertinentes avec le poste convoité car leur objectif est d’améliorer certaines compétences particulières.

Les formations en management sont par exemple courantes à l’issue de la promotion d’un collaborateur.

« Skills » et « Special Skills » : quelles sont les compétences professionnelles à ajouter dans son CV en anglais ?

Les « Special Skills » sont les compétences spécifiques que vous devez mettre en avant sur votre CV ; aussi appelées « Hard Skills », il s’agit de compétences indispensables à votre recrutement. En revanche, les « Soft Skills » sont intéressantes car elles vous permettront de faire la différence avec un autre candidat.

Les « Special Skills » ou « Hard Skills » sont souvent déterminantes dans le processus de recrutement car votre présélection en tant que candidat potentiel dépend de certaines compétences que vous avez acquises et qui sont indispensables à la prise de poste, telles que les compétences en termes de programmation, de campagne marketing, ou de marchés financiers.

  • SEO MARKETING
  • COMPUTER SKILLS
  • DREAMWEAVER
  • PHOTO EDITING
  • ABILITY IN CODING
  • DATABASE MANAGEMENT
  • RESEARCH
  • HTML/CSS…

Les « Soft Skills » sont les compétences interpersonnelles dont vous disposez et qui seront utiles au poste que vous convoitez.

  • FORCE DE PERSUASION – PERSUASIVENESS
  • GESTION DU STRESS – STRESS MANAGEMENT
  • AUTONOMIE – AUTONOMY
  • CAPACITES DE SYNTHESE – ABILITY TO SYNTHESIZE
  • CAPACITE DE DECISION – ABILITY TO MAKE DECISIONS
  • POLYVALENCE – VERSATILITY
  • RIGUEUR – RIGOR
  • FORCE DE PROPOSITION – STRENGTH OF PROPOSAL

« Languages » et « Interests and Activities » : quelles sont les compétences secondaires à ajouter dans son CV ou « Resume » ?

Les compétences en termes de niveau de langue étrangère maîtrisée ainsi que les centres d’intérêt pertinents doivent être intégrés au « CV » ou « resume ».

La maîtrise des langues étrangères chez les Britanniques et aux Etats-Unis

Bien que les langues parlées soient intégrées dans les « Skills and Qualification » chez les britanniques en raison des certificats qu’il est nécessaire de valoriser, cela n’est pas le cas du CV américain qui comprend une catégorie précisant les langues parlées ainsi qu’une jauge permettant d’évaluer approximativement le niveau du candidat. « Bilingual », « Fluent », « Working knowledge », « Basic », « Conversational » … autant de qualificatifs permettant d’appréhender votre niveau de langue étrangère.

Aussi, certains centres d’intérêts peuvent être mis en valeur sur le CV.

Voici quelques exemples :

  • SPORTS EXTREMES – EXTREME SPORT
  • DANCE MODERNE – MODERN DANCING
  • JOUER AU POKER – PLAYING POKER
  • LITTERATURE RUSSE – RUSSIAN LITERATURE
  • POESIE – POETRY

Les points clefs pour avoir un CV en anglais compétitif

  • Le CV en anglais doit donc d’abord répondre à des exigences culturelles : souhaitez-vous envoyer votre candidature outre-Atlantique ou au Royaume-Uni ? Son contenu ainsi que certaines terminologies doivent être adaptés en fonction de la localisation de votre futur recruteur.
  • Vos informations personnelles doivent être succinctes et ne pas comporter d’informations (ni de photo) pouvant conduire le futur employeur à faire un choix discriminatoire.
  • Dans tous les cas, votre « CV » ou « resume » doit contenir un en-tête avec une phrase d’accroche, indispensable pour attirer l’attention de votre futur employeur, ainsi qu’une mention relative à vos objectifs professionnels.
  • Les mentions relatives à votre parcours académique doivent être précisées. Ce dernier point est d’autant plus important si votre futur employeur est situé en Grande-Bretagne.
  • Vos expériences en entreprise doivent quant à elles être valorisées ; elles comptent davantage que les autres rubriques car elles permettront de savoir si vous avez l’expérience requise pour occuper le poste sollicité. Les expériences professionnelles doivent nécessairement correspondre au poste convoité, et les missions être mises en valeur en conséquence.
  • Les « Hard Skills » (langues parlées et maîtrise des logiciels informatiques) en lien avec le poste doivent être précisées.
  • Les « Soft Skills » correspondent davantage à « qui vous êtes » et vos compétences à « ce que vous savez faire » ; elles sont d’autant plus importantes à mentionner que les anglo-saxons valorisent les qualités interpersonnelles de leurs futurs collaborateurs et ce, au-delà de leur parcours académique.
  • Les centres d’intérêts doivent être mentionnés, ainsi que les références de vos employeurs ou professeurs antérieurs. Ces rubriques sont particulièrement importantes aux États-Unis.

La lettre de motivation qui accompagne parfaitement le CV en anglais

La lettre de motivation ne peut pas être passée à la trappe !

La lettre de motivation doit refléter votre personnalité, et mettre en adéquation les missions du poste à pourvoir avec les compétences que vous avez acquises au cours de vos expériences professionnelles.

Ce document est personnel, essentiel, et permet de faire la différence, de se démarquer des nombreux candidats qui, comme vous, sont dotés des mêmes compétences et dont les expériences professionnelles sont similaires et en adéquation avec le poste voulu.

Restez formel, et prenez exemple sur les nombreux modèles de lettre de motivation existants pour rédiger la lettre de motivation la plus pertinente qui soit !

Aussi, n’hésitez pas à vous faire relire par une personne (idéalement qualifiée sur le plan professionnel) de votre entourage pour bénéficier d’un retour pertinent. Il en va de même pour votre CV en anglais…

FAQ – CV en anglais

Quelles sont les particularités d’un CV anglo-saxon ?

A la différence du CV français, le CV anglo-saxon ne fait pas mentions des « Personal Details » pouvant être considérées comme discriminatoires à l’embauche. Il s’agit de la date de naissance, de la situation familiale ou encore du sexe du futur candidat. Aussi, la photo est d’autant plus à proscrire qu’elle peut être une raison valable de non-traitement de la candidature contrairement au CV français. Enfin, les compétences interpersonnelles sont généralement davantage appréciées que le parcours académique à proprement parler. Dans tous les cas, n’oubliez pas de mentionner votre numéro de téléphone… Il serait dommage d’ommettre l’information la plus importante de votre CV !

Différents modèles adaptés au recruteur peuvent vous permettre d’éviter d’éventuels écueils, pour le CV français comme pour le CV étranger.

Quelles sont les différences entre un CV aux Etats-Unis et un CV en Grande-Bretagne ?

Il existe d’abord des différences en termes de terminologie ; un « CV » outre-Manche est un « resume » aux Etats-Unis. Les rubriques ont également des appellations qui peuvent varier. Aussi, le CV américain est moins précis et n’est pas nécessairement rédigé dans l’ordre chronologique. Les activités extra-professionnelles ainsi que les références y sont plus particulièrement importantes. CV Américain et CV britannique diffèrent ainsi du CV français.

Quelle est la longueur idéale d’un CV britannique ou américain ?

Aucune. Bien que le CV britannique (2 pages) soit généralement plus fourni que le CV américain (1 page), la longueur du CV dépendra de la pertinence des informations communiquées, en rapport avec le poste en question. Cela dépendra donc de deux aspects principaux : la destination finale de votre candidature (1), vos expériences avérées relativement au poste convoité (2). Il en va de même pour le CV français.

Le CV doit-il nécessairement comporter une lettre de motivation aux Etats-Unis et au Royaume-Uni ?

Oui. Qu’il s’agisse de la France, des Etats-Unis ou du Royaume-Uni, la lettre de motivation qui accompagne le CV est souvent optionnelle mais fortement conseillée afin de faire la différence avec un candidat « concurrent ».

widget

Articles Similaires