Conseils pour s’inscrire à Pôle Emploi

S'inscrire à Pôle Emploi permet aux personnes à la recherche d'un emploi de bénéficier de leurs droits fondamentaux. Cet organisme se charge de l’accompagnement pour la recherche d'une profession et du don d’aides pour bénéficier d’un revenu minimum. Les étudiants venant d’achever leurs études et les personnes ayant perdu leur emploi peuvent bénéficier de ces aides et de la sécurité sociale.

Créez votre CV professionnel en 5 minutes

💡 Vous vous demandez comment réussir à l’inscription à Pôle Emploi. De quoi s’agit-il ? Y a-t-il des conditions à respecter et des documents à réunir avant l’inscription ? Découvrez ce guide qui vous présente toutes les informations importantes à retenir.

Qu’est-ce que Pôle Emploi ?

Pôle Emploi est un organisme public à caractère administratif proposant un service public de l’emploi. Il a été créé en 2008 par l’État dans le but d’accompagner les chercheurs d’emploi dans leur démarche. Il s’agit de leur permettre de bénéficier d’un revenu minimum et de la sécurité sociale. Précisément, Pôle Emploi est apparu suite à la fusion de deux organisations : l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) et l’Association pour l’Emploi dans l’Industrie et le Commerce (ASSEDIC).

Son principal rôle est de permettre aux demandeurs d’emploi d’avoir rapidement une place sur le marché du travail. Pour cela, l’entreprise publique met à disposition un conseiller pour chaque personne ayant finalisé son inscription. Celui-ci est chargé de mettre en place des mesures destinées à faciliter la recherche d’un emploi après un rendez-vous pour un entretien vidéo ou face à face avec l’intéressé. Entre autres, l’interlocuteur Pôle Emploi oriente le demandeur d’emploi après un entretien obligatoire. Il suggère des offres d’emploi puisque le rôle de l’organisme est de créer un lien entre les chercheurs et les offreurs de travail. En outre, l’accompagnement consiste à pousser les personnes inscrites à suivre des formations pour qu’elles découvrent ce qu’il faut savoir.

Par ailleurs, Pôle Emploi s’occupe d’autres missions qu’accompagner ou conseiller les personnes dans la liste des demandeurs d’emploi :

  • L’opérateur apporte un soutien financier pour aux chômeurs inscrits et cherchant du travail. Il verse des allocations de chômage ou des minimas sociaux aux personnes qui en ont droit. Attention, le versement de ces allocations n’est pas accessible à tout le monde. C’est le conseiller assigné qui détermine si la demande d’allocations est justifiée.
  • Il aide également les entreprises à recruter des candidats répondant aux profils recherchés.
  • Pour finir, il recouvre les cotisations assurance-chômage.

Pourquoi s’inscrire à Pôle Emploi ?

S’inscrire à Pôle Emploi est une excellente idée. Cependant, cette démarche peut être avantageuse aussi bien pour les jeunes diplômés que les chômeurs. Une inscription à pôle emploi donne accès à de nombreux services d’accompagnement dans la recherche d’emploi.

Les individus dans la liste des demandeurs d’emploi reçoivent directement des listes d’offres d’emploi après inscription. Ils peuvent aussi assister à de nombreux ateliers destinés à faciliter la recherche d’un emploi. Entre autres, Pôle Emploi organise régulièrement des cours pour la rédaction d’un CV, de lettre de motivation et le remplissage de formulaire ou questionnaire. Chaque antenne propose aussi des simulations pour un entretien et des séances d’orientation. Tout au long de l’accompagnement, il effectue une évaluation et suggère des secteurs de recherche appropriés en fonction.

Pôle Emploi prévoit aussi un système de parrainage pour les jeunes diplômés de moins de 26 ans, après inscription. Il s’agit d’un accompagnement intensif centré sur la recherche d’emploi. L’inscrit à Pôle Emploi est suivi individuellement durant 6 mois tout en ayant la possibilité de se former.

Une inscription à Pôle Emploi est aussi un bon moyen de se sentir estimé sur le plan personnel. Être au chômage est toujours compliqué à vivre. Certaines personnes sont même impactées psychologiquement. Le fait d’être inscrit à Pôle Emploi peut remédier, car permettant d’avoir un statut de chercheur d’emploi tout en étant actif malgré la perte d’emploi. En plus, cette demande d’inscription permet de continuer à profiter de la sécurité sociale.

Une inscription comme demandeur d’emploi est aussi une occasion de faire des rencontres professionnelles intéressantes. Il est possible de rencontrer des recruteurs venant de toutes sortes d’entreprises. De plus, les divers ateliers proposés par Pôle Emploi permettent aux chômeurs de s’entraider : conseils, lancement de projets communs, etc.

💡 Pour finir, les plus importants avantages d’une inscription à Pôle Emploi concernent les aides financières accordées. Elles peuvent adoucir le quotidien des chômeurs chercheurs d’emploi. L’une des plus connues est le dispositif allocation chômage. Autrement, la carte de demandeur d’emploi permet aussi de profiter d’autres avantages : tarifs réduits au musée, au ciné ou à la piscine, transports gratuits selon la ville, etc.

Quelles conditions pour s’inscrire à Pôle Emploi ?

La démarche pour s’inscrire à Pôle Emploi est relativement simple. Cependant, il remplir toutes les conditions requises pour pouvoir le faire.

  1. La condition sine qua non pour commencer une inscription est d’être à la recherche d’un emploi. Ainsi, toutes personnes ne souhaitant pas retourner en situation de travail sont exclues des services, même chômeurs.
  2. Les chercheurs d’emploi doivent aussi avoir l’âge légal pour travailler. En effet, les prestations proposées par Pôle Emploi sont uniquement accessibles pour les personnes de plus de 16 ans.
  3. Les étrangers peuvent aussi profiter de ce système si leurs situations sont régularisées. Ils doivent présenter les documents suivants : pièces d’identité, justificatifs de logement se trouvant sur le territoire français et titre de séjour et de travail valide selon un article du Code du travail : le R5221-48.
  4. Pour finir, une inscription à Pôle Emploi est conseillée pour les personnes aptes à travailler : chômeurs, jeunes diplômés ou démissionnaires.
⚠️ En revanche, la demande d’inscription pour profiter du service de l’entreprise publique n’est pas possible si :
  • La personne se trouve en situation de CSP ou Contrat de Sécurisation Professionnelle.
  • Elle est stagiaire, en congé de maternité ou en arrêt maladie.
  • Elle est aussi bénéficiaire d’allocations chômage auprès d’un autre pays de l’Union Européenne

Cette liste est bien sûr non-exhaustive. Vous pouvez vous renseigner auprès de l’antenne de votre région pour savoir si vous pouvez entamer l’inscription.

Quand et comment s’inscrire à Pôle Emploi pour la première fois ?

Les mêmes questions se répètent chez les jeunes diplômés et les chômeurs ou un proche : quand et comment inscrire à Pôle Emploi ?

En règle générale, tous les chercheurs d’emploi peuvent procéder à une première inscription à Pôle Emploi. Pour les personnes ayant perdu leur travail, il est même conseillé de le faire dès le lendemain de la rupture du contrat de travail. Dans tous les cas, la procédure est la même. L’inscription à Pôle Emploi se fait uniquement en ligne sur le site internet « pole emploi.fr ». Le demandeur d’emploi peut tout à fait réaliser la procédure chez lui. Il est aussi possible de se rendre directement auprès d’une antenne Pôle Emploi pour effectuer la demande d’inscription sur un poste libre accès. Cette option est surtout destinée aux personnes n’ayant pas accès à Internet ou de connexion stable pour une bonne navigation.

Par la suite, il faut passer un entretien avec un interlocuteur désigné pour l’évaluation de la situation réelle de la personne.

Comment remplir votre dossier de demandeur d’emploi ?

La première inscription à Pôle à emploi s’effectue en ligne sur la page d’accueil du site internet « pole emploi.fr ». Les demandeurs doivent créer leur propre compte donnant accès aux services de Pôle Emploi avec une adresse e-mail valide. Pour ce faire, ils doivent cliquer sur le bouton « M’inscrire, me réinscrire ».

Par la suite, il faut remplir les formulaires subdivisés en trois volets:

  1. Un formulaire disponible en ligne pour les données personnelles : état civil, numéro de sécurité sociale, etc. ;
  2. Un formulaire en ligne pour la demande d’allocations ;
  3. Un formulaire en ligne pour la recherche d’emploi.

Chaque ligne doit être remplie avec soin pour réussir la première inscription. Les informations fournies sont minutieusement contrôlées.

À la question : quels sont les documents à fournir pour s’inscrire à Pôle emploi ? Il est important de savoir qu’un dossier complet doit être fourni. Il doit contenir les documents suivants pour pouvoir bénéficier du service de l’entreprise publique :

  • Pièce d’identité ;
  • Carte vitale ;
  • Dossier donnant des informations sur le parcours professionnel : fiche de paie, attestation employeur, etc. ;
  • Version détaillée du CV ;
  • Documents bancaires comme le RIB ;
  • Adresse mail
  • Justificatif de handicap pour les personnes handicapées.

Concernant l’envoi du dossier complet, il peut se faire de plusieurs manières pour la première inscription. Par exemple, il est possible d’effectuer le transfert via l’espace personnel du compte sur le site internet. Il existe aussi une version application mobile de l’entreprise publique permettant cet envoi. Une fois que c’est fait, il faut finaliser le dossier pour obtenir la carte « demandeur d’emploi« , les informations sur les droits et la confirmation du changement de situation.

Après confirmation, la date et l’heure du rendez-vous avec le conseiller Pôle Emploi apparaissent dans un espace personnel si la demande est acceptée. Il est important de se présenter à ce rendez-vous pour éviter d’être rayé de la liste de Pôle Emploi. Par ailleurs, la situation dans la page personnelle doit être mise à jour à chaque fois qu’un changement se produit.

💡 Pour rappel, vous pouvez aussi trouver des modèles gratuits de CV sur le blog et des conseils pour la rédaction

FAQ

Question : Comment se réinscrire à Pôle Emploi ?

Dans le cas où vous avez déjà été inscrit comme demandeur d’emploi, la procédure de demande s’effectue de la même manière que pour la première inscription, c’est-à-dire en ligne, sur le site internet de l’organisme. Cependant, vous n’avez pas à remplir la page concernant les informations personnelles. En cochant la case « Oui » à la rubrique déjà inscrite, toutes les informations telles que le numéro de sécurité sociale sont complétées automatiquement. Il vous sera simplement demandé votre identifiant pour confirmation.

Il n’est pas non plus nécessaire de fournir les documents requis pour une inscription si vous avez déjà été inscrit à Pôle Emploi dans un délai de moins de 6 mois. Vous êtes aussi exempté d’entretien avec le conseiller Pôle Emploi. Seule exception, une attestation Pôle Emploi est à fournir si vous avez travaillé au cours de ces 6 mois.

Par ailleurs, il est conseillé de procéder à la réinscription ou à une inscription dès le lendemain de l’arrêt du travail. Cela permet de bénéficier des allocations chômage le plutôt possible et tous vos droits. Surtout, une mise à jour des informations doit être effectuée s’il y a un changement sur le plan professionnel.

Question : Qu’est-ce que l’aide au retour à l’emploi (ARE) ?

L’Aide au retour à l’emploi (ARE) constitue une indemnisation versée par l’Assurance chômage. Elle désigne un revenu de replacement pour aider le nouveau chômeur. Elle se compose d’une partie fixe de 12 € environ et d’une autre variable représentant 40,4 % du salaire journalier de référence. Cependant, la somme versée ne doit pas être inférieure à 57 % du SJR ni supérieure à 75 %. Pour connaître le montant exact, il est possible d’utiliser le simulateur de Pôle Emploi.

Cette forme d’aide pour les chômeurs est versée à toutes personnes remplissant les conditions requises :

  • Il est nécessaire de s’inscrire ou se réinscrire à Pôle Emploi pour bénéficier de l’ARE. En effet, il faut être considéré comme demandeur d’emploi ou en formation en lien avec un projet personnalisé d’accès à l’emploi. À noter que l’inscription doit se faire dans les 12 mois après la fin du contrat de travail au maximum.
  • Les personnes concernées doivent aussi résider en France. Elles doivent pouvoir présenter un justificatif de logement.
  • La situation de privation d’emploi doit également être involontaire. Le demandeur d’emploi est devenu chômeur suite à un licenciement pour motif personnel, économique ou révocation par son employeur. Les cas de rupture conventionnelle, de non-renouvellement de contrat de travail CDD ou de démission légitime sont aussi acceptés.
  • Le demandeur est aussi apte à travailler. Il a travaillé durant 6 mois au cours des 24 derniers mois pour les moins de 53 ans ou 36 mois pour les plus de 53 ans.

Question : Qu’est-ce que sont les services ATA et ASS ?

L’ATA et l’ASS sont tous deux des dispositifs destinés à assurer un revenu minimal aux chômeurs.

L’ASS est communément connue sous le nom d’allocation temporaire d’attente. Cette forme d’aide est versée par Pôle Emploi aux personnes qui ne peuvent plus toucher l’ARE. Les individus en attente de réinsertion professionnelle sont également concernés par ce dispositif.

Dans tous les cas, les personnes concernées doivent remplir des conditions au préalable pour bénéficier de l’ASS :

  1. La personne doit avoir cotisé pour prétendre à un taux plein. L’âge doit être inférieur à celui du départ à la retraite.
  2. Comme pour profiter de tous les services de Pôle Emploi, le demandeur d’emploi doit rechercher activement du travail.
  3. Il doit également avoir travaillé durant 5 ans dans les 10 dernières années. Le cas des personnes en arrêt d’activité pour s’occuper de leurs enfants représente une situation exceptionnelle. La durée est diminuée d’une année par enfant à la limite de 3 ans.

Quant à l’ATA ou allocation temporaire d’attente, elle est aussi accordée par Pôle Emploi. Toutefois, elle est supprimée depuis septembre 2017. Cela dit, les bénéficiaires concernés peuvent la toucher jusqu’à épuisement de leurs droits. Les allocataires sont généralement des anciens détenus en attente de réinsertion ou des employés expatriés. Leurs points communs sont qu’ils ne perçoivent pas d’allocations chômage.

Articles similaires