Changer de métier à 50 ans : comment réussir sa reconversion professionnelle ?

Changer de métier à 50 ans reste un défi de taille malgré votre riche expérience, votre maturité et votre motivation. Il faut dire que les opportunités d'emploi pour les seniors se font rares. Sans compter le fait que les entreprises ont tendance à privilégier les candidats jeunes dans certains secteurs (les métiers du web notamment).
Changer de métier à 50 ans

Créez votre CV professionnel en 5 minutes

Sachez toutefois que démarrer une nouvelle vie professionnelle à 50 ans n’est pas impossible.

Vous devriez juste bien préparer votre projet de changement de métier. Veuillez notamment faire un bilan de vos compétences. Pensez également à orienter votre recherche vers les secteurs qui recrutent des quinquas. Sans oublier bien sûr de rédiger un CV parfait et à jour pour mettre toutes les chances de votre côté.
Plus de détails ? Voici toutes les bonnes pratiques pour réussir à décrocher un nouveau job à 50 ans.

Qu’est-ce qu’une reconversion professionnelle ?

On appelle reconversion professionnelle le fait de changer de métier ou de secteur d’activité. Il n’existe aucune limite d’âge pour entamer une nouvelle carrière professionnelle. Celle-ci peut être effectuée à n’importe quel âge actif (20, 30, 40, 50, voire 60 ans).
Les raisons d’un changement de carrière sont multiples : ennui dans le poste actuel, licenciement, besoin d’une rémunération plus attractive, etc.

Changer de métier à 50 ans : bonne ou mauvaise idée ?

Il n’est pas évident d’entreprendre une reconversion professionnelle à l’approche de la retraite. D’ailleurs, les résultats de l’enquête réalisée par nouvelleviepro.fr sont éloquents. Sur 2083 actifs français interrogés (18 à 64 ans), 65 % des salariés de plus de 50 ans n’envisagent pas de changer de métier.

Notez cependant que si votre projet est bien mené, il n’y a aucune raison de vous inquiéter : vous pouvez réussir votre reconversion même après la cinquantaine. Pourquoi ? Voici quelques raisons qui font que changer de métier à 50 ans est une bonne opportunité pour prendre un nouveau départ :

    • Vous avez de la maturité : Un caractère que la plupart des candidats juniors n’ont pas ; votre profil serait idéal pour les entreprises qui cherchent une personne sérieuse pour occuper un poste à haute responsabilité.
    • Vous avez une longue expérience professionnelle derrière vous : Votre belle carrière serait un grand atout pour votre candidature vu que 54 % des recruteurs regardent en premier le parcours professionnel du candidat dans un CV (étude du cabinet de recrutement Robert Half).
    • Vous avez acquis de nombreuses compétences (soft skills et hard skills) au cours de votre long parcours professionnel.
    • Vous êtes déjà stable financièrement (vous n’avez plus de jeunes enfants à élever)

changer de métier à 50 ans

Quels sont les risques d’une reconversion professionnelle à 50 ans ?

Une reconversion professionnelle n’est jamais sans risque que vous ayez la vingtaine, la trentaine ou la quarantaine. Et bien sûr, un changement de métier après 50 ans n’en fait pas exception :

    • Risque de se tromper de voie professionnelle
    • Difficulté à trouver un emploi dans le secteur d’activité choisi
    • Diminution du salaire
    • Perte de confiance en soi en cas d’échec
    • Diminution de la pension de retraite
📌 Vous souhaitez réduire au maximum le risque d’échec de votre projet de reconversion à 50 ans ? Commencez par cibler les secteurs qui convoitent aux seniors.

Dans quels métiers se reconvertir à 50 ans ?

Dans certains secteurs, les recruteurs pensent qu’avoir 50 ans pourrait être un handicap pour son entreprise. Néanmoins, il existe quelques secteurs qui privilégient des profils expérimentés.

Voici une liste non exhaustive des secteurs qui recrutent des seniors chaque année :

Les petites et moyennes entreprises

Les grosses entreprises préfèrent miser sur des profils jeunes et les former en interne. En revanche, la plupart des PME se montrent ouvertes aux actifs de 50 ans et plus. Embaucher des quinquas expérimentés leur permet de réduire les coûts de formation. En effet, a priori, un senior est déjà doté d’une grande expérience professionnelle et sera rapidement opérationnel.

Le secteur du BTP

Dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, les postes à hautes responsabilités sont généralement confiés aux profils expérimentés. Parmi les métiers du BTP qui recrutent des quinquagénaires, on peut citer notamment le métier de conducteur de travaux et celui de chef de chantier.

Les secteurs de la production et de l’industrie

Les postes à responsabilités dans le secteur de la production sont généralement attribués à des candidats expérimentés de par leur faculté à manager une équipe. Il peut s’agir notamment d’un poste de chef de produit industriel dans une usine ou encore de chargé de gestion technique.

Le secteur du commerce et de la grande distribution

Un autre secteur où les compétences des seniors sont très prisées : la grande distribution et le commerce. Les grandes enseignes recherchent notamment des personnes qui ont de l’expérience en matière de management d’équipe ou encore de gestion clientèle. Il peut s’agir d’un poste de directeur de magasin, de conseiller clientèle ou encore de vendeur.

Les métiers autour de l’accompagnement des personnes âgées

Aide à domicile, auxiliaire de vie sociale, aide médico-psychologique, accompagnateur à la mobilité… Nombreux sont les métiers d’aide à la personne propice à la reconversion des actifs de plus de 50 ans.

changer de métier à 50 ans

Comment réussir sa reconversion professionnelle quand on a la cinquantaine ?

Dans votre projet de changer de métier à 50 ans, veuillez prendre en compte les conseils suivants pour mettre toutes les chances de votre côté :

    • Analysez votre motivation personnelle
    • Exercez un bilan de compétences
    • Renseignez-vous sur le métier que vous visez
    • Formez-vous dans le domaine de votre choix
    • Inscrivez-vous sur des sites d’offres d’emploi pour les quinquas
    • Rédigez un bon CV mettant en valeur votre expérience professionnelle

Voyons toutes ces étapes de plus près. 👇

Étape 1 : Essayez de comprendre votre envie de changer de métier à 50 ans

La première étape dans tout projet de reconversion professionnelle consiste à faire un bilan personnel. Pour ce faire, posez-vous les bonnes questions :

    • Pourquoi ai-je envie de changer de métier à 50 ans ?
    • Parce que je m’ennuie dans mon poste actuel ?
    • Pour un salaire plus motivant ?
    • Pour une qualité de vie plus confortable ?
    • Pour découvrir un autre métier qui me passionne ?
    • Que devrais-je conserver dans mon métier actuel ?
    • Est-ce que je souhaite exercer un travail dans un tout autre domaine ?

L’objectif de cette première étape ? Savoir quel genre de métier serait parfait pour vous.

Étape 2 : Faites un bilan de compétences

L’accompagnement d’un professionnel serait précieux pour vous aider à mieux appréhender votre changement de métier à 50 ans. Un bilan de compétences vise à faire une mise au point sur vos savoir-faire, vos aptitudes et vos motivations (professionnelles et personnelles).

L’objectif ? Définir vos atouts principaux afin de ne pas vous tromper de voie.

💡 Note : Afin de bénéficier d’une prise en charge, le centre de bilan de compétences doit être habilité et figuré dans la liste de la DIRECCTE.

Étape 3 : Recherchez des informations sur le métier que vous visez

À ce stade, vous avez déjà une idée sur la réorientation professionnelle que vous souhaitez faire à 50 ans. En effet, grâce au bilan de compétences, vous avez pu connaître le secteur en adéquation avec votre profil. S’il s’agit d’un domaine qui n’a rien à voir avec votre métier actuel, le mieux serait de faire une petite investigation.

Visitez entre autres des sites de fiches métier (Studyrama, Orientation pour tous) et vérifiez les points suivants :

    • Les compétences nécessaires pour exercer le métier
    • Le salaire moyen
    • Les entreprises qui recrutent
    • Les perspectives d’évolution de carrière
    • Les prérequis pour occuper le poste
    • Les missions principales

L’objectif ? Vous familiariser avec le nouveau métier que vous souhaitez exercer.

changer de métier à 50 ans

Étape 4 : Formez-vous avant de changer de métier à 50 ans

Suivre une formation est une étape indispensable pour mener à bien tout projet de reconversion, même à 50 ans. Formation en ligne, congé formation, cours du soir… À vous de voir quel type de formation vous conviendrait le mieux.

📌 Astuce : Optez pour une formation certifiante afin de booster votre CV. Les certifications permettent en effet de rassurer les recruteurs quant à vos compétences. L’idéal serait que la formation soit reconnue dans le domaine dans lequel vous souhaitez vous reconvertir à 50 ans.

L’objectif ? Apprendre le nouveau job afin de maximiser vos chances d’être embauché (e).

Étape 5 : Inscrivez-vous sur le bon site pour trouver des offres d’emploi pour plus de 50 ans

Il vous est possible de dénicher des offres d’emplois sur des sites généralistes comme Pôle Emploi, Regionsjob, Meteojob, Parisjob, Indeed,  Apec (Association pour l’emploi des cadres).

Pour optimiser votre recherche d’emploi, nous vous recommandons de consulter des sites dédiés pour les seniors. Parmi ceux-ci, le site Teepyjob sort du lot. Ce dernier est une véritable mine d’or pour les quinquagénaires désirant changer de métier. Vous y trouverez que des offres pour 50 ans et plus.

L’objectif ? Trouver facilement une offre d’emploi adapté à votre âge.

Étape 6 : Rédigez un CV à la hauteur de votre expérience

Vient maintenant le moment que vous avez certainement vécu à de nombreuses reprises au cours de votre carrière : rédiger un CV en réponse à une offre d’emploi.

Les bases de rédaction d’un CV ? Vous les connaissez sans doute déjà !!! Nous allons donc aller à l’essentiel : Comment rédiger un CV compétitif quand on a 50 ans ? Voici quelques conseils :

  • Mettez l’accent sur vos expériences professionnelles :

Intégrez uniquement vos expériences (2 à 3) qui ont un lien avec le poste que vous convoitez. Commencez par votre expérience la plus récente et terminez par la plus ancienne. Le but étant de faciliter la lecture du curriculum vitae. Pour susciter la curiosité du recruteur, n’hésitez pas à valoriser vos anciennes réalisations par des données chiffrées.

  • Rédigez une accroche percutante :

Afin d’inciter le recruteur à lire le CV dans son intégralité, résumez votre profil juste en dessous de l’en-tête. Pensez notamment à mentionner votre nombre d’années d’expérience. Là aussi, vous pouvez ajouter un résultat chiffré pour taper dans l’œil du recruteur.

  • Mettez en valeur vos formations certifiantes :

Un peu plus haut, nous avons parlé de l’importance des formations dans un projet de reconversion professionnelle à 50 ans. Ainsi, mettez-les en exergue dans la rubrique formation. N’oubliez pas de mentionner l’organisme de certification ainsi que la date d’obtention du certificat. Pour ce qui est des diplômes, indiquer le plus récent peut suffire.

  • Misez sur vos compétences transférables :

Les compétences transférables sont à ne pas négliger d’autant plus si vous comptez vous reconvertir dans un tout autre secteur. L’idée est en effet de montrer à votre potentiel employeur que vous n’aurez pas du mal à vous intégrer dans un tout autre environnement de travail.

Quelques exemples de compétences transférables : capacité d’adaptation, sens de l’organisation, travail d’équipe, leadership, aisance relationnelle, résolution de problèmes, gestion du temps, sens de la négociation, force de persuasion, capacité d’analyse.

  • Soignez la présentation de votre CV :

Afin de faire une première bonne impression, perfectionnez l’aspect visuel du document notamment sa mise en page et sa structure.

📌 Astuce : Pour être sûr d’avoir un CV structuré de manière cohérente et adapté à une reconversion professionnelle, n’hésitez pas à utiliser un créateur de CV en ligne. Ce genre de logiciel vous guide pas à pas pour vous aider à créer un CV efficace.

Étape 7 : Écrivez une lettre de motivation cohérente avec le CV

Pour accompagner votre CV, il vous faut également une lettre de motivation. Les informations contenues dans votre lettre de motivation doivent être en cohérence avec celles mentionnées dans votre CV. De cette manière, le recruteur saura que vous êtes un candidat sérieux et crédible.

Voici comment rédiger une lettre de motivation pour une reconversion professionnelle à 50 ans :

    • Précisez dans le premier paragraphe votre métier actuel ainsi que le poste que vous visez dans l’entreprise
    • Résumez votre parcours : faites le lien entre votre intérêt pour le poste et votre projet de reconversion professionnelle
    • Parlez de vos savoir-faire et de vos savoir-être (n’oubliez pas d’insister sur vos compétences transférables)
    • Ajoutez un paragraphe de demande d’entretien

Pour plus de conseils sur la rédaction d’une lettre de motivation, veuillez consulter des modèles de lettres de motivation en ligne.

Changer de métier à 50 ans : les points clés à retenir pour un projet de reconversion réussi

Pour résumer, voici nos conseils pour réussir une reconversion professionnelle à 50 ans :

    • Privilégiez les secteurs qui recrutent des seniors
    • Essayez de comprendre les raisons qui vous poussent à changer de métier à 50 ans
    • Envisagez de faire un bilan de compétences
    • Renseignez-vous sur le métier en consultant des sites de fiches métiers
    • Formez-vous au métier que vous convoitez
    • Rédigez un CV et une lettre de motivation à la hauteur de votre parcours professionnel

Articles similaires